histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *le paquetage du soldat français en 1916-1918*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: *le paquetage du soldat français en 1916-1918*   Mar 19 Fév - 4:13

dossier de max

Bonjour à tous,
Comme pas mal de vos posts m'ont beaucoup aidés pour certaines identifications voila comment je souhaite vous remercier.
Ce sujet traitera essentiellement du paquetage français et des objets du quotidien du soldat français que l'on pouvait rencontrer de 1916 à 1918.
Tous les objets que pouvait avoir un fantassin à l'époque ne sont pas tous représentés ici, cette rubrique sera complétée en fonction de mes trouvailles.

Le campement



1: Toile de tente en toile cachou modèle 1897.
2: 2 mâts de tente.
3: 2 piquets en bois (sardines) avec le cordeau de tirage de deux mètres les maintenant avec leurs cordeaux respectifs de 40 centimètres.
4: Lanterne Montjardet modèle 1910 avec son étui de transport en toile.
5: Cisaille à main modèle 1905 et son étui en cuir.

Le masque



1: Boite en tôle du masque M2, mis en service en Avril 1916, celle-ci est peinte de couleur moutarde.
2: Même modèle mais celle-ci est peinte de couleur bleu-horizon avec à côté la musette de transport du masque en toile cachou qui se loge dans la boite.
3: Masque à gaz du modèle ARS 17.

Les vivres et rations



1: Gamelle individuelle modèle 1852 en fer étamé.
2: Bouteilles d'alcool de menthe, subsitut de café, boite à biscuits et à confiserie. Voici quelques condiments et sucreries que les soldats avaient à l'époque avec eux.
3: Boite à vivre de réserve du modèle du 25 avril 1918, ne contient qu'un seul repas.
4: Sachet double pour vivre, celui-ci est prévu pour le café et le sucre.
5: Couverts réglementaires en fer étamé.
6: Quart réglementaire depuis 1852, en fer embouti.
7: Bidon de deux litres en fer étamé du modèle 1877 modifié 1915 avec housse en drap.
8: Boite de chocolat.
9: Ouvre boite civil le singe.
10: Canif réglementaire.
11: Etui-musette modèle 1892.




Ouvre boite du modèle 1912 Darqué (Marquage breveté SGDG). Le support n'est pas dépoque.



Manche amovible du plat modèle 1916, de la gamelle modèle 1852.




Détail d'un quart de poilu gravé par le soldat BARON du premier régiment de Zouave.

L'entretien et nettoyage des effets, de l'équipement et de l'armement.



1: Sac de petite monture en toile de lin.
2: Brosse à habit destinée à brosser les effets, afin de la reconnaître de celle utilisée pour le cirage, une rangée d'épis blond est implantée pour la différencier.
3: Brosse à cirage destinée à l'entretien des cuirs.
4: Brosse double destinée à l'entretien des chaussures.
5: Brosse destinée à l'entretien de l'arme.
6: Boite double à graisse et à cirage.
7: Nécessaire d'armes modèle 1874.
8: Trousse à couture réglementaire en toile beige.
9: Bobines en buis se dévissant en trois parties et contenant une alène emmanchée, des aiguilles, un dé à coudre et des écheveaux de fil de différentes nuances.
10: Ficelle de nettoyage du canon de l'arme, elle est emportée dans la trousse à couture.
11: Paire de ciseaux à bouts ronds.
12: Boite à boutons du commerce.
13: Bobines de fil du commerce pour soldats comportant des annotations patriotiques.
14: Paire de lacets supplémentaire qui était présente dans la trousse à couture.

Les dessous du poilu



1: Paire de bandes molletières cintrées du commerce mais vite adoptée par les soldats pour leur rapidité de mise en place.
2: Caleçon court en cretonne de coton.
3: Paire de bretelles de pantalon, ici du modèle du 14 Avril 1922, mais de forme similaire à celles rencontrées de 1916 à 1918.
4: Chemise à collet en flanelle de coton fermée, par trois boutons, à deux grands pans (2 par homme) Recherche l'autre Laughing .
5: Mouchoir en coton (2 par homme).
6: Caleçon long en coton.

Paire de bretelles du modèle civil mais récéptionné par l'armée en 1916.



Les effets de propretés



1: Torchon serviette en coton.
2: Miroir de poche avec couvercle pivotant (fourni par le corps).
3: Miroir (plaque de metal poli).
4: Savon.
5: Brosse à dents en os et poils de porc.
6: Ruban à éguiser le rasoir.
7: Rasoir appelé coupe choux.
8: Blaireau.
9: Peigne en corne.

Le tabac et objets personnels.



1: Livret individuel.
2: Petit paroissien du soldat qui était distribué.
3: Appareil photo "Vestpocket".
4: Paquet de tabac de 100g était distribué tous les 7 jours.
5: Boite d'allumettes.
6: Paquet de feuilles à rouler patriotique.
7: Lampe de poche.
8: Boite de cigarettes du commerce "Grenades".
9: Pipe gravée par son propriétaire "Verdun" et avec emblème du génie.
10: Briquet patriotique (chien pissant sur le casque à pointe).
11: Bracelet d'identité à plaques en maillechort et aluminium.
12: Paire de lunettes.
13: Montre bracelet avec housse en drap bleu-horizon.
14: Briquet artisanat de tranchée à mèche à amadou.
15: Breloques patriotiques.
16: Croix de guerre de 1914-1917.



Calot du modèle 1918 avec un jeu de cartes patriotiques comportant son tampon de taxe daté de 1917.

L'équipements cuirs



1: Porte-epée baionette modèle 1888 avec epée baionette.
2: Bretelles de suspension modèle 1892.
3: Ceinturon modèle 1903.
4: Cartouchières modèle 1916.

L'havresac



1: Havresac modèle 1893/1914 en toile beige.
2: Courroie de sautoire de 35 centimètres de long utilisée pour maintenir la toile de tente et la capote quand celles-ci sont fixées en sautoir. Ou sinon utilisée pour tenir le manche de l'outil individuel.
3: Deux courroies de capotes de 75 centimètres de long placées à droite et à gauche au sommet de sac.
4: Grande courroie de charge de 172 centimètres de long, elle sert à arrimer la gamelle individuelle et le campement collectif.

L'outillage



1: Scie dit du génie datée de 1916 avec son étui en cuir. (J'ai un doute quant à l'utilisation de ce modèle d'étui pendant la première guerre. Quelqu'un connait il?).
2: Grande cisaille à main renforcée modèle 1915, celle-ci est de fabrication Bost frères.
3: Petite cisaille à main renforcée modèle 1915 celle-ci est de fabrication Peugeot frères.
4: Pelle-bêche portative.
5: Serpe portative.
6: Cisaille à main ordinaire modèle 1905 et son étui.

La croix rouge et les bléssés.



1: Boîte de masque à gaz ARS 17 de la croix rouge.
2: Pansement individuel délivré par le service de santé.
3: Paquet de coton hydrophile.
4: Nécessaire de petite chirugie de campagne.

Fin du dossier en éspèrant vous aider.
Cordialement max



post de killer2lamor
divers ouvre-boites réglo, non marqué, marqué "la clé magiqiue- ouvre boite Bte S.G.D.G.-premier prix du concours du ministère de la guerre" et un juste marqué "Bté S.G.D.G.".




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
*le paquetage du soldat français en 1916-1918*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» soldat français 1940
» Soldat français [MODERNE] au TCHAD
» Soldat français 1940
» Soldat français ISAF. Djiti Production. Ref 35003. Résine.
» Soldat Français 1915

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria français :: coiffes, uniformes, équipements individuels et collectifs :: les équipements-
Sauter vers: