histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le couvre-casque à pointe de troupe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 3346
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: le couvre-casque à pointe de troupe   Lun 6 Mar - 2:38

résumé mis au propre par arsine

rappel :  chiffres rouges jusque 1914, puis verts à partir de fin aout 1914-début 15, pas de numéro pour la Garde

En résumé :

Pour les troupes constituées en temps de paix, le couvre casque comporte le numéro en tissu rouge ponceau.
Pour les troupes formées en cas de mobilisation, les numéros ne sont apposés qu’au fur et à mesure et sont appliqués avec une peinture rouge à l’aide d’un pochoir.
Cette mesure est à la discrétion du commandement général.
Certaines troupes, ainsi que les Zahlmeisteraspirant et le personnel sanitaire ne portent pas de numéro.






lien utile : http://www.pickelhauben.net/articles/Uberzug.html


Je vous propose d’essayer de faire un peu le tri dans les couvre-casques à pointe, et d’essayer de les classer par modèles et chronologiquement.


Selon Kraus, et comme Eparges nous l’a déjà posté, il existe différents type de toiles, qui se caractérisent par leur tissage :

* 1892: tissu 'Schilffgrün' (3 fils :vert-brun-vertpâle) , 'vert-rosseau', décolore vite au sable

* 22.12.1914 (B.4.1.15): teindre les cc schilfgrün avec teint 'Feldgrau K.H.'

* 17.8.1914 (B.27.7, S.24.8..14): nouvelle tissu, 'Steingrau' (souvent 'unicolor', verdâtre, grisâtre etc)

* 18.10.1915 (B/S. 29.10.15): nouvelle tissue: fils (Kett) Indantrinoliv, (Schuss) IndantrinGelb, et - blau

* 11.1.1916 (B.19.1.16): nouvelle teint: Kett) Indantrinoliv, Indantrinfeldgrau, et - blau, (Schuss) Indantrinfeldgrau.

* 18.9.1917(!!) (B/S.4.10.17): aussi fils en algolgrau et algolgelb.


(merci Eparges pour cette synthèse, référence : Kraus, Die feldgraue uniformierung des deutschen Heeres 1907-1918, band 1, p112-116)

OUI MAIS, il s’agit ici d’extraits de textes officiels, et selon moi, ils ne correspondent pas exactement à la réalité. Nous allons revenir dessus.

Voici un classement chronologique :

-Modèle monopièce 1892, en drap 3 fils ou tricolore. C’est le précurseur.

voici un exemplaire m1892
4 crochets laiton
marquages sur le coté : 121 r  datée 1893
trace de numéro rouge : r 121 ou 120

















-Modèle 1897, avec pointe séparée.

Sur la photo ci-dessous, différents exemplaires de 1897, dont un 1909 de manœuvres :






Ces deux types de cc sont toujours (selon mes observations et celles de La Mitraille) en tissu SchilfGrün, c’est-à-dire 3 fils, de couleur vert roseau, et qui présente la particularité de mal tenir au soleil. La teinte vire rapidement vers le beige. Tant et si bien que certains cc semblent uniformément beige, et qu’il faut un examen attentif de l’envers pour observer le tissage 3 fils.
Ce tissage est, selon mes observations, composé de fils : vert roseau et vert jardin, avec un fil brun rouge de plus petit diamètre. Ce tissage présente, à l’observation et sur des exemplaires en très bon état, des variantes de teinte très significatives. Les galons de renfort et de fixation de pointes semblent fréquemment tissés en trois fils, mais de nuances nettement différentes. On observe  notamment un bleu clair ou bleu lagon du plus bel effet sur de très nombreux exemplaires.

Parmi de nombreux détails, je vous propose de retenir (toujours selon mes observations, mais tout cela peut être confirmé ou infirmé par les vôtres) : absence d’un fil dans la partie inférieur pour serrer le bas du cc ; ganse élastique large sur la partie supérieure, dans la couture du renfort du passage de pointe ; présence d’un trou aérateur sur l’arrière (?) ; renfort en cuir dans la pointe sauf pour modèle 1909 et réversibles (certains bons cc ont été rencontrés sans renfort de cuir).

Ici, tissage en macro des modèles 1892 et 1897 :




En août 1914 apparaît, selon Kraus,  un nouveau tissage, de teinte grise unicolore. Je n’ai jamais observé ce tissage à ce jour, sur un modèle d’authenticité avérée. Et vous ???

Pour en terminer avec ces tissages, j’ai recensé deux autres type de tissage avec certitudes : le tissage 2 fils (postérieur au précédant) et le tissage 3 fils avec un fil vert jardin remplacé par un fil bleu ciel ; ce dernier tissu est plus épais et est décrit comme imperméable. Je suppose qu’il s’agit de celui de l’AKO du 18/10/1915.

Voici une macro de ce dernier :



Ces deux autres tissages s’observent (selon moi) sur des modèles différents de cc, qui présentent d’autres particularités : modèle 1897 mais avec quelques différences et modèle 1915.


Dernière édition par Admin le Lun 6 Mar - 3:40, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 3346
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Lun 6 Mar - 2:52

Je vous propose ensuite de continuer nos observations sur les cc.




Voici, dans un premier temps, une photographie qui permet de comprendre comment les numéros et certains monogrammes de pattes d’épaules, non brodés, étaient cousus. Sous l’envers, on observe une espèce de papier ou de tissu blanc, adhérent au tissu de la pièce qui doit être cousue. Cette matière est collante et adhérait au tissu, de façon à bien le positionner avant couture. Il ne s’agit en aucun cas de colle moderne, mais bien d’un mode de fabrication utilisé à l’époque : pièce collée ou adhérant grâce à un envers collant.





Ensuite, un dernier exemple de tissu Schilffgrün, qui semble bien le seul utilisé sur les modèles jusque août 1914, ici sur un cc fortement décoloré, de modèle 1897, sans numéros.




A ce jour et selon nos observations, confirmées par les décrets du Ministère de la Guerre, un seul type de tissu est utilisé pour les fabrications jusque août 1914, le tissu trois fils ou Schilffgrün, qui présente fréquemment sur les modèles portés une forte décoloration virant au beige.
Les numéros rouges sont taillés dans un tissu fin (nettement plus fin que du drap garance, par exemple), cousus de multiples façons.  Les coutures zigzag semblent relativement fréquentes sur les cc à numéros rouges. Cette fréquence semble moindre par la suite (fabrication de guerre ???), sous toute réserve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 3346
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Lun 6 Mar - 2:58

quelques photographies d'époque.

La première concerne un groupe de soldat dont tous portent des couvres casques, certains sans numéro, d'autres avec. On notera que l'emplacement du chiffre 147 n'est pas le même d'un casque à l'autre :




La seconde représente un soldat saxon du IR100. Son couvre-casque m 1892 parait d'une taille disproportionnée par rapport à son casque, peut être un accessoire du photographe ?







cc m1897 "Leipzig 1914" (collec. grabenhelm)






Voici un couvre-casque du R 100 (regiment de la garde saxonne) (collec. geb.Jag)
modèle 1897 en très bon état malgré la modification d’époque à savoir l'enlèvement des numéros rouge néanmoins on y voit bien les traces de ceux ci confirmé par le marquage intérieur
le tissu est trés caracteristique avec sa trame unique et certainement impossible à reproduire, faite de fils vert, brun ,beige et rouge (voir photo)
La pointe est renforcée intérieurement par de la basane brune





Voici un couvre-casque 1897 du I.R.25: les c-c précoces comportent 5 'brides' (2 devant, 1 de chaque côté, un derrière) pour accrocher la bande de manoeuvre. Probablement repoussé en service 14/15, les chiffres rouges ont été enlevé (restes des fils rouges à l'intérieur) et nr 25 peint. (collec. eparges)






un manchon du 142e badois (collec. doudou555)






Voici un modèle réversible blanc, après avoir mis le côté désiré, on fait tourner les crochets, mais le système est fragile (languette de coton) (collec. ernestlebourru)
il ne possède aucun marquage,et sa pointe n'est pas doublée de cuir,contrairement aux modèles classiques
C'est certainement un camouflage pour l'hiver mais une autre hypothese est possible : housse réversible utilisée par un "arbitre" (housse de camo. blanche) lors de manoeuvres avant guerre...







Dernière édition par Admin le Lun 6 Mar - 3:12, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 3346
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Lun 6 Mar - 2:59

le couvre-casque modèle 1915

M1915 2. Oberrheinisches Infanterie-Regiment Nr. 99 (collec. Grabenhelm)



cc m1915. Hannoversches Reserve-Infanterie-Regiment Nr. 77 (collec. Grabenhelm)






un modèle 15 (collec. mattioli)






un autre m15 (collec. peguy)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 3346
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Lun 6 Mar - 3:17

quelques photos d'époque

Landwehr, c´est "L".



Avec une croix, c´est Landsturm.



Un "E", c´est Ersatzbataillon



Et des fois c´est encore plus farfelu  Laughing

Landsturm sans croix mais avec numéro d´AK:



Un CC de Landwehr reversé dans la Landsturm:



Artilleur de Landsturm sans mention de la batterie, uniquement l´AK:



Un soldat de la Landsturm avec en plus du bataillon, le numéro de l´AK:



Uniquement la croix de Landsturm, sans numéro de bataillon:



Croix de Landsturm avec seulement le numéro de bataillon:


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 3346
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Lun 6 Mar - 3:32

photothèque


exemplaire m1897 de festwagner





Il présente encore les actions faites pour le raccourcir d'une taille. Il devait être au moins de taille 60 à l'origine et a été raccourci grâce aux fils blancs cousus à la base des faces latérales.



Cela donne un profil spécial, avec un angle très aigu.



Mais encore plus intéressant est ce témoignage de la pénurie de l'époque : ici le couvre pointe ne possède pas une protection intérieur en cuir mais en vulgaire tissu. Quand on sent la finesse de ce dernier, on peut se demander si ce n'est pas plus tôt pour faire croire au soldat que son CC était comme celui du voisin car point de vue protection au frottement, cela semble proche de zéro.





couvre casque à pointe du FR 73 avec numéros rouges. (collec. Lebel)





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le couvre-casque à pointe de troupe   

Revenir en haut Aller en bas
 
le couvre-casque à pointe de troupe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Semeuse avec casque (à pointe)
» 10 centimes Nap III satirique (casque à pointe) belle qualité
» Plaque Saxonne de casque à pointe
» Pyromorphite du Bade Würtemberg
» Dragon Français 1914 par Angaliel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria allemand :: coiffes, uniformes, équipements individuels et collectifs :: les coiffes-
Sauter vers: