histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La plaque de ceinturon du tirailleur marocain

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 3358
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: La plaque de ceinturon du tirailleur marocain   Lun 9 Jan - 16:39

post de Souvigny

je vous propose un petit post sur les tirailleurs marocains de 1914. Le forum a déjà un post sur l'organisation et l'historique de ceux qu'on appelait au début "les chasseurs indigènes" et qui devinrent ensuite les tirailleurs marocains..;  Qu'est ce que l'on trouve aujourd'hui qui rappelle cette unité particulière, composée de deux régiments soit 4000 hommes ?  pas grand chose assurément.. sauf, peut-être parfois, la plaque de ceinturon en laiton fondu...  et encore, il y a eu une série de copies faites au Maroc si je me souviens bien qui a tendance à polluer l'objet. Je vais d'ailleurs partager une petite information qui vous permettra d'en reconnaître une authentique d'une refrappe.

Elle résulte de mon observation de plusieurs plaques et surtout de celle que j'ai rentré un jour et dont la provenance est incontestable:




Cette plaque a été trouvée en fouilles il y a quelques années dans le secteur du plateau de Crouy. Ce plateau domine Soissons au nord est. Dans la nuit du 16 septembre, la brigade indigène, composée des 700 survivants marocains des combats de Monthyon et Penchard des 5 & 6 septembre 1914, reçut l'ordre de s'y porter pour aller renforcer le 2e Zouaves accroché dans le village de Crouy et de tenir la côte 132.  Cette plaque provient donc de cette action qui ne dura que 24 heures, le 17 septembre.

J'ai donc conservé cette précieuse relique pendant plusieurs années jusqu'à ce que dernièrement j'en rentre une deuxième:




Celle-ci est en bien meilleur état et n'a certainement pas été trouvée en terre, en revanche elle porte un nom "Divignat" et une indication que je m'efforce de déchiffrer: 4eme Tal (?). Divignat n'est pas un nom marocain ou même arabe (je rappelle que les marocains sont essentiellement des berbères, des montagnards qui n'ont rien à voir avec les arabes!). C'est peut-être un cadre, sous-officier ou officier (mais porterait-il le ceinturon à plaque, j'en doute)... je n'ai pas encore trouvé mais dans l'organigramme de la brigade de 1914, ce nom ne figure pas. De plus, si 4e Tal signifie "4e Tirailleurs" alors ça ne va pas, car le 4e Tirailleurs, même s'il rejoint la brigade marocaine en octobre 1914 est essentiellement composé de tunisiens que je ne vois pas porter ce type de plaque. Quand au 4e RTM, il n'a été créé qu'en 1920. Ou alors "T al " signifie autre chose ?  Bref à éclaircir et si certains d'entre vous ont des suggestions, je suis preneur.....

Ces deux plaques ont plusieurs points commun, leurs dimensions: 64 mm de large, 65 mm de haut et leurs poids 80 grammes, mais surtout toutes les deux sont poinçonnées sur la patte "G.B.F, Paris". A l'examen d'autres exemplaires comme celle du musée de la Targette, il semble que c'est ce fabricant qui a eu le marché d'adjudication des plaques de 1914, à preuve du contraire...




En examinant de plus près les dos des plaques, il y a une similitude absolue dans la frappe de l'étoile chérifienne, même défauts, mêmes traces de la presse...  Je peux affirmer que ces deux plaques ont été fabriquées par le même outil.









Voilà, si vous en avez dans vos collections, montrez-les pour que ce sujet progresse et nous fasse nous aussi progresser dans la connaissance de ces fières soldats berbères qui se sont fait purement et simplement massacrer lors de la bataille de la Marne: 4000 au départ, 700 restant 10 jours plus tard.....


En voici une du même fabriquant. (collec. IR76 de Hambourg)



une autre qui n'a pas la marque du fabriquant parisien (collec. IR76 de Hambourg)





deux autres (collec. anzac) de même fabrication apparemment , même dimensions 64*65 mais poids de 74 g, mais sans marque de fabricant et qui ressemble au 2ème modèle de IR76.
Une vient de brocante et sort de fouille certainement vu l'état



A noter également une marque d'outillage bien spécifique -surtout la flèche du milieu-  que mes deux plaques comportent au même endroit :



post de Souvigny
l'estampage n'est pas le même que pour la production G.B.F, celui-ci est plus soignée sur les tiennes....Il s'agirait d'une 2e production car il semble que toutes celles qui proviennent du camps de bataille de la Marne ou de la poursuite de septembre 1914 sont poinçonnées G.B.F. On sait en effet que ces plaques ont été portées tout au long de la guerre...  Maintenant il reste à trouver des photos...  à vos archives !




Sur cette photo on distingue assez bien les plaques estampées de l'étoile chérifienne de nos chasseurs indigènes. Notez également les "nouader" sorte de touffes de cheveux qui partent latéralement et sont typiques...

post de Butterfly
Marquage de la mienne,



Et boucle marocaine moderne.




post de Souvigny
Gros plan des traces d'estampage identiques sur les deux plaques G.B.F et que l'on distingue aussi sur la plaque de IR76 et de Butterfly. Elles ont récurrentes à cette fabrication, on ne les trouve plus sur la plaque d'Anzac dont l'estampage est plus soigné mais présente en effet une trace d'estampage placée differemment....

Publiez vos plaques svp, , et si elles sont de fouilles précisez le lieu de découverte...






exemplaire de feldbahn


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
La plaque de ceinturon du tirailleur marocain
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» marocain montant au front 1940
» Sergent Tirailleur Sénégalais Chemin des Dames 16 avril 1917
» à confirmer plaque de ceinturon 1er empire
» Plaque de ceinturon Sapeurs Pompiers
» Boucle de ceinturon de Dragon du Premier Empire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria français :: coiffes, uniformes, équipements individuels et collectifs :: les équipements-
Sauter vers: