histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le casque Adrian : récapitulatif sur les fabrications

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: le casque Adrian : récapitulatif sur les fabrications   Lun 23 Nov - 21:16

un rapide récapitulatif sur les différentes coiffes et peintures des adrians rencontrés de 1915 à 1918.
trois tailles de casque existent : taille A, B ou C qui sont elles-mêmes divisées en trois sous-pointures correspondant à neuf tours de tête allant du 54 au 62.

Les premiers adrians fabriqués sont livrés en peinture bleue horizon brillante dite "couleur bleu clair, assortie à la nouvelle tenue" selon la notice du 2 juin 1915, et la coiffe de cuir est réalisée en une seule pièce de cuir noir avec 7 dents de loup. Certains disent que la jonction nuquière/visière sur les 1ers modèles est soudée et non rivetée. mais rien ne prouve cela, il y a effectivement beaucoup de 1ers modèles avec jonction soudée mais je pense que cela est dû à un fabricant précis et que ce n'est donc pas une spécifique a tous les adrians des 1eres fabrications.





coiffe en une seule pièce


les intérieurs en cuir se rencontrent en noir ou fauve



jonction visière/nuquière soudée



mais on s'aperçoit sur le terrain que la peinture, trop brillante, reflète trop au soleil (defaut signalé des aout 1915 par les unités ayant perçu le casque), alors on décide d' adopter un couvre-casque réglementaire (en parallèle avec des fabrications artisanales), qui sera jugé peu pratique et rapidement abandonné. La toile du couvre casque peu aller du kaki, beige au bleu selon la provenance des toiles.
Le modèle officiel est confectionné dans une toile bleue identique à celle du couvre-képi, coupée en deux quartiers réunis par une couture médiane et serrée a la base par un lacet. Ce couvre-casque se décolore rapidement sous l'effet des intempéries, de la boue etc et on retrouve toutes formes de nuances de couleur. Une autre méthode de camouflage existe : celle de badigeonner de boue son casque, mais cela aggrave les risques d’infection en cas de blessure. Lorsque la peinture matte fait son apparition, une note du 15 octobre 1916 stipule que ces deux moyens de camouflages sont désormais interdits.

(voir le sujet sur le couvre-casque)


en observant sur le terrain que la peinture reflète trop au soleil, on décide de repeindre le casque (l'extérieur seulement) en unité avec une peinture matte apposée au dessus du bleu brillant






A partir de septembre 1916, les casques seront livrés directement avec une peinture matte intérieure et extérieure et les casques deja en service sont repeint avec une peinture matte dans les unités, la coiffe est modifiée pour des raisons économiques : elle est désormais en deux parties distinctes, le bandeau et les 6 dents de loup rapportées à celui-ci.
Après 1916, on trouve des intérieurs 2ieme type noir entièrement, marron entierrement, et noir et marron. On peut également trouver des coques bleue brillantes des premiers stocks, repeintes en matte avec un intérieur deuxième type.
les peintures deuxième type peuvent aller du bleu tres clair au bleu tres foncé quasi noir.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Lun 23 Nov - 21:19

post de bibi_87
Voici quelques Adrian pour agrémenter cette étude:

Adrian avec peinture et coiffe 2e type (entièrement marron)



Jonction soudée, jugulaire rivetée, doublure BH



Adrian avec peinture et coiffe 2e type (entièrement noir)



Jugulaire rivetée, jonction avec rivets oblique, doublure BH



Adrian avec peinture 2e type et coiffe 1e type



jugulaire rivetée, jonction soudée, doublure GDFB



On peut aussi remarquer des découpes différentes du cimier:
l'une est arrondie et l'autre plus pointue:




voici quelques photos de rivets de jugulaire:











post de digo
pour ne pas faire doublon, simplement un beau marquage des jouets de Paris sur un adrian d'artillerie 1er modèle sans rivet coiffe 1er type : JP

<a href="https://servimg.com/image_preview.php?i=139&u=11097653" target="_blank" ><img src="https://i49.servimg.com/u/f49/11/09/76/53/dsc_0018.jpg" border="0" alt="Image hébergée par servimg.com" /></a>
<a href="https://servimg.com/image_preview.php?i=140&u=11097653" target="_blank" ><img src="https://i49.servimg.com/u/f49/11/09/76/53/dsc_0019.jpg" border="0" alt="Image hébergée par servimg.com" /></a>






post de Brissaud
Comme rien n'est simple voila un adrian a rivets obliques, avec rivets de jugulaire fendus , coiffe du second type et PAS de peinture derrière la grenade...







Il y a aussi trois types de rivets de jugulaire;
Le type archi connue à trou,le type sans trou ,et le type fendu.





On a vu que les différentes sociétes de fabrication de casques ont laissé leurs marques par différentes coupes de cimiers, mais on peut aussi remarquer cela concernant les insignes où selon les fabricants le détail des flammes sera plus où moins marqués (photo Bibi_87):



En resume, pour chaque casque, il faut faire attention a :

- la forme du cimier
- le type de coiffe
- le type de fermeture de la jugulaire
- la liaison entre la visiere et la nuquiere (pas re rivet, 2 rivets en diag, 2 rivets l'un au-dessus de l'autre)
- l'anneau pr passer la jugulaire (lie a la patte pr tenir la coiffe ou non)
- le type de peinture (bleu clair, bleu clair repeint en + fonce, + fonce, bleu repeint moutarde, moutarde d'usine)
- le marquage fabriquant s'il existe

Cela pourrait etre interessant de voir si on peut en tirer des conclusions sur les caracteristiques relatives a chaque fabriquant, vois a une periode donnee.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
le casque Adrian : récapitulatif sur les fabrications
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» pattes casque adrian
» Bouton en forme de casque ADRIAN
» soldat de la guerre d'Espagne
» Adrien GALLET
» spahi marocain 1940 au 1/72

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria français :: coiffes, uniformes, équipements individuels et collectifs :: les coiffes-
Sauter vers: