histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le képi modèle 1884 : quelques points de référence

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: le képi modèle 1884 : quelques points de référence   Jeu 29 Oct - 19:37

post de Simon

Bonjour à tous,

A l'approche du centenaire, les képis fleurissent sur les étalages des bourses et dans les annonces de vente en tous genre comme les rhumes à la mi-saison...
En toute modestie voici un micro dossier basé sur des képis de référence (les miens Very Happy)... quelques points généraux puis place aux photos de certains points de détails.

Les matériaux employés pour la construction des képis 1884 sont sensiblement toujours les mêmes :

- le drap de la coiffe (garance et gris de fer pour l'infanterie) : Il est de texture rêche, non pelucheux et doit être assez rigide. Il n'est pas très épais, fuyez les gros draps de laine feutrée au toucher très doux.

- le numéro de régiment : ils sont très faciles à reproduire. Alors attention. Voici quelques exemples de bons numéros montés d'origine. (il est judicieux de vérifier la concordance entre les tampons d'expertises indiquant le corps d'armée avec le numéro du régiment)





la couleur des fils d'assemblage des numéros est très variées :






- la toile constituant la "carcasse" est toujours de mailles très serrées et n'est pas en toile de jute "aérée"... (ce qui ne sera plus le cas pour les képi mod1914). Cette toile est constituée de deux parties toujours cousues sur l'arrière et plus rarement sur le devant. Elle se loge entre le drap de laine et la basane.








- la passepoil "gris de fer bleuté" est en laine de réalisation assez fine.
Le passepoil est pris dans la couture d'assemblage des différents morceaux de drap.




jonction du passepoil sur l'arrière du képi










- la visière : en cuir épais (bien plus que sur les képis mod30) a un assemblage très particulier. Cousue manuellement, les fils d'assemblage traversent la visière dans son épaisseur, ce qui les rend invisibles lorsque l'on soulève la jugulaire.



Le bourrelet de cuir doit avoir une forme également particulière et surtout ne doit pas être sur-aplati (comme on peut le voir sur le bourrelet des képis 1930). (voir photos)






Enfin sur 7 képis sur 8, le dernier fil d'assemblage traverse l'épaisseur de la visière.






- la basane (réduite pour les troupes à pieds) est toujours striée comme le rond de cuir cousu au fond du calot. Les stries peuvent être horizontale ou verticale.








- le rond de cuir : cousu sur le drap, il possède une pastille centrale sous laquelle le soldat doit insérer une pièce de tissu sur laquelle il fait figurer son matricule. Ce rond de cuir est toujours strié.








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Jeu 29 Oct - 19:38

je complète avec les marquages rencontrés et des photos de jugulaires originales. (j'ai un gros doute sur une de mes jugulaires du coup je ne l'ai pas mise)

Les marquages :
- les visières possèdent souvent un marquage de taille et d'expert. Le tampon d'expert est hexagonal (en marquage à froid) et fait figurer le numéro du corps d'armée et la lettre de l'expert.





- on trouve également des marquages à l'encre des expertises (idem qu'au dessus) et parfois des classiques tampons de réception.







- marquages en dessous de la pastille : le matricule et parfois la collection à laquelle elle appartient (I : campagne II : sortie III : instruction)




Quelques photos de détails de jugulaires






 scratch 




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Jeu 29 Oct - 19:38

Voici ce qui est écrit dans la DM du 30 octobre 1884 à propos de la jugulaire :







Sous réserve de modificatifs ultérieurs...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Jeu 29 Oct - 19:39

Voici les informations fournies par le livre du gradé d'infanterie ( édition remaniée de novembre 1914 ) concernant les marquages et l'identification du propriétaire du dit képi :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le képi modèle 1884 : quelques points de référence   Aujourd'hui à 21:07

Revenir en haut Aller en bas
 
le képi modèle 1884 : quelques points de référence
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelques points de précisions orthographiques
» Christopher Marlowe: un dramatuge méconnu
» Quelques points de règles soulevés lors d'une bataille...
» Magarch - Eldars Noirs 5000 points
» d'après modèle vivant et sur quelques coutures...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria français :: coiffes, uniformes, équipements individuels et collectifs :: les coiffes-
Sauter vers: