histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *Les casques des bataillons de Chasseurs dans l'entre-deux guerres*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: *Les casques des bataillons de Chasseurs dans l'entre-deux guerres*    Mar 16 Déc - 16:07

dossier de les alpins


Bonjour,

Bien que hors période pour notre forum, je me suis dit que le sujet pouvait tout de même intéresser nos membres,

Je vous propose ci-dessous une petite étude, que j'ai d'abord commencé à faire pour moi-même, puis je me suis dit : pourquoi pas en faire profiter tout le monde ? J'espère que cela permettra de la compléter de vos apports de collections et de donner lieux à des débats constructifs intéressants.

Le point de départ de tout cela est la présence dans ma collection de trois casques adrian chasseurs modèle 1915 repeints en noir, et l'observation sur différents forums ces dernière années de l'ignorance et des questionnements que pouvaient susciter chez les collectionneur la trouvaille de tels casques. Je ne prétend ici énoncer aucune vérité absolue, c'est seulement le fruit de plusieurs années d'observations, de recoupement d’informations et de traque incessante de documents photographique de l'époque montrant de tels casques.

Voici donc :

Les casques adrians modèle 1915 de Chasseurs repeints en noir et/ou à insigne décapé.





Garde au fanion du 1er BCP, circa 1925. En l’occurrence, sont présentés ici les fanions du 21e BCP, dissout en 1923, et celui du 1er BCP. On observe également de très beaux exemplaires de casques chasseurs noirs à insigne décapé.

Contexte : on observe fréquemment sur les photographies des années 1920 et 1930 des chasseurs portant des casques sombres, avec l'attribut en cor de chasse ressortant nettement. Ces casques sont typiques des années d'entre-deux guerres, période ou de nombreux bataillons de Chasseurs sont déployés outre-Rhin afin d'assurer un service d'ordre, dans un contexte de grande tension et d'agitation nationaliste dans les populations allemandes de ces territoires. Les bataillons de Chasseurs déployés dans la Rhur, en Silésie, etc.. seront chronologiquement présents dans ces contrées à partir de 1920, et l'évacuation des "pays rhénans" s’effectuera en 1929-1930.

Venant en maintenant aux observations que j'ai effectué au sujet de ces casques chasseurs repeints en noir :

- Jamais observé sur aucune photographie antérieure au 11 novembre 1918 (ni sur aucun casque en collection « bon de guerre »).

- la plus ancienne trace photographique de cet usage est une carte photo du Sergent Duguet du 29e BCP en occupation  « en pays Rhénans »  datée du 15 mai 1920 à Sarrebruck. Il est à noter que le casque est simplement peint en noir, l’insigne chasseur n’est pas décapé.






- La repeinture du casque en noir est en effet très souvent (mais pas toujours) associée au décapage des parties en relief de l’insigne au cor de chasse, mettant ainsi le métal à nu. Cela donne un effet « gris métal » à l’insigne, qui ressort ainsi de façon très élégante sur le noir du casque. Il est à noter qu’on observe encore plus largement au sein des bataillons de chasseurs le seul décapage de l’insigne, sans repeinture en noir du casque. On trouve ainsi très souvent des casques « bleu horizon » à insigne décapé.

- Je n’ai trouvé aucun document ni instruction officielle permettant de déterminer si cette pratique c’est faite jour par un « effet de mode » ou si elle a été l’objet d’instructions officielles du commandement. En tous cas, force est de constater qu’elle était très largement tolérée, si ce n’est encouragée, par la hiérarchie, qui elle même y adhérait :


casque du lieutenant-colonel DEMAIN, commandant la 9e Demi-brigade de Chasseurs alpins de 1921 à 1924, stationné à Trèves en Allemagne, et composée du 12e BCA, du 14e BCA, et du 19e BCP.



Gros plan sur l'insigne, qui sous l'effet du décapage de l'époque, et des années a rouillé au niveau des parties mises à nu.




- Au sein d’un bataillon, on n’observe aucun panachage entre des casques « bleu horizon » et des casques noirs, quand les casques sont repeints en noir cela est fait de manière systématique pour tous les casques du bataillon, ce qui prouve, au minimum, l’approbation de la hiérarchie dans cette mesure. Cela indique également qu’il ne peut s’agir de fantaisies individuelles.

- Tous les éléments actuellement en ma possessions m’amènent à préciser que nous parlons bien ici de l’application d’une nouvelle couche de peinture de couleur noire, il n’est pas question ici d’un bleu même très foncé.

- Cet usage est attesté par la photographie d’époque dans les bataillons suivants (entre parenthèse figure la ou les dates des différents  clichés quand elles sont indiquées, s.d. = sans date) :

• 1er BCP (circa 1925)
• 2e BCP (novembre 1923, 1932)
• 4e BCP (s.d. insigne décapé uniquement ?, même remarque sur une autre photo s.d.).
• 9e BCP/BCA (s.d., novembre 1923)
• 12e BCA (s.d.)
• 14e BCA (s.d.)
• 18e BCP (classe 1924 donc vers 1925)
• 20e BCP (avril 1921)
• 26e BCP (insigne décapé uniquement en 1922, peut en novembre 1923).
• 27e BCA (s.d., photo prise à Annecy)
• 28e BCA (1929 : pas de peinture noire, uniquement insigne décapé).
• 29e BCP (mai 1920)
• 30e BCA/BCP (novembre 1923, décembre 1930 à Metz, 1934-1935).
• 31e BCP (s.d.)

- Un document très précieux permet d’apporter beaucoup d’informations à ce sujet : la carte photo des fanions de tous les bataillons de chasseurs présents pour la commémoration des combats de Sidi-Brahim les 3 et 4 novembre 1923 à Recklinghausen (Rhur) :



Malgré le mauvais état d’une partie du document et les difficultés de lecture de certains numéros d’unités,  on y observe qu’à cette date :

• L’usage du casque noir n’est pas généralisé dans tous les bataillons (il se répandra peut-être plus largement par la suite ?). Sur l’ensemble des 17 porte-fanions présents (19 en réalité, mais 2 sont inidentifiables car dans la partie abîmée de la photo), on voit le casque noir sur 7 d‘entre eux.
• On l’observe avec certitude au : 9e BCP, 30e BCA, 26e ? BCP (lecture du n° incertaine), 2e BCP, 31e BCP.
• Les bataillons alpins semblent dans leur majorité préférer le port de la tarte.

- On l’observe aussi bien sur des bataillons stationnés en France que sur ceux en troupe d’occupation en Allemagne (Silésie, Sarre, pays Rhénans, etc…).

- Cette pratique prend sans doute fin à partir de 1937, quand ordre des donné de repeindre tous les casques en service en kaki et avec la généralisation de l’introduction du casque modèle 1926 en unités.

Une brochette de ces casques :



Dans le détail :


Le modèle typique : repeinture intégrale en noir, et décapage des parties en relief de l'insigne qui ont depuis rouillées



Une autre variante :



Le chasseur qui portait ce casque était un ancien de la grande guerre, il en a apposé la plaque commémorative. Ici la repeinture noire est intégrale, mais seules les lettres RF on été décapées au centre de l'insigne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
*Les casques des bataillons de Chasseurs dans l'entre-deux guerres*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aérodrome du Bourget dans l'entre-deux-guerres
» Composition des Bataillons de Chasseurs en activité en 1914
» Les bataillons de chasseurs dans les mutineries de 1917
» TF1 a diffusé un reportage dans l'entre-deux tours des élections régionales en Bretagne
» Sapeur des Bataillons de chasseurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria français :: coiffes, uniformes, équipements individuels et collectifs :: les coiffes-
Sauter vers: