histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *Les bretelles de suspension modèle 1892 (Le brelage)*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: *Les bretelles de suspension modèle 1892 (Le brelage)*   Ven 8 Fév - 23:07

dossier de Simon


Les bretelles de suspension modèle 1892







C'est en 1892 qu'est adopté le système de suspension des cartouchières.
Auparavant, le poids relativement important des cartouchières était
retenu par des contre-sanglons (attenant à l'as de carreau) soutenant le
ceinturon (par l’intermédiaire de passant en laiton).





- le modèle 1892

Le modèle adopté en 1892 est, à l'instar des autres effets de cuir, côté "chair" à l'extérieur.


modèle 1892 réceptionné (collection Simon)




modèle 1892 (celui de gauche) (Collection Eric)



modèle 1892 en cuir non retourné (sauf le premier) (collection Simon)







- le modèle 1892/14

Avec l'abandon du cuir noirci et l'adoption du cuir fauve, les brelages ne dérogeront pas à la règle...



modèle 1892/14 réceptionné en 1915 (collection Eric)



modèles 1892/14 (sauf le noir) (collection Simon)


 

- les modèles de "fortune"


Brelages de fortune (collection Eric)






Brelages de "fortune" (collection Simon)





Brelage de fortune (collection Eric)


Brelage de fortune (collection Eric)




Brelage de "fortune" (à droite) (collection Metz)




- les différents modes de fixation des sangles à l'anneau

Les modèles 1892 "purs" sont uniquement cousus. Toutefois la faible
solidité des coutures amène souvent des réparations par l'adjonction
de rivets. Par la suite, le rivetage se généralise (le nombre de rivets
varie)

Collection Metz








Collection Simon




- l'éternelle question du nombre de trous

L'idée que les brelages qui possèdent plus de 9 trous sont post 1918
voire post 1945 est à bannir. De bons brelages ont 10 trous voire
davantage.
Toutefois il est vrai que le modèle qui se généralise jusque dans les
années 1950 possède 11 trous, mais il est reconnaissable par sa couleur
de cuir (très fauve voire jaune) ses deux coutures (parallèles aux
sangles) et ses deux rivets (perpendiculaires aux sangles).
Les soldats raccourcissaient très souvent leur brelage... il n'est pas
rare de voir des brelages ne possédant qu'un seul et unique trou...

modèle de 11 trous (collection Simon)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Ven 2 Jan - 23:41

Bretelles de zouave (collec. asiate)








Bretelles de Zouave (collec. fafa14)




modèle de fortune (collec. Eric)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
*Les bretelles de suspension modèle 1892 (Le brelage)*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» patron ours en tissu
» Brelage TAP mod 50
» Le havresac
» À la recherche de photographes pour shooting modèle.
» blason brodé dauphiné petit modèle

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria français :: coiffes, uniformes, équipements individuels et collectifs :: les équipements-
Sauter vers: