histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les plaques de casques d'officier: comment s'y reconnaître ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Les plaques de casques d'officier: comment s'y reconnaître ?   Mer 11 Juil - 14:10

dossier de monfort1

1. La plaque:

La couronne est toujours ajourée. Attention aux plaques Troupe revendues comme OFF (ou sous-Off) dont les couronnes ont été ajourées par des margoulins....

2. Attaches de la plaque

Les attaches de la plaque sont toujours des vis à écrous. Jamais de pontets. Ces vis sont en "T" inversés, aux bouts coupés à la tenaille et au pas de vis plutôt irrégulier. Les écrous sont carrés parfois à bords coupés. Mais toujours irréguliers. Se méfier des écrous trop parfaits...



Les soudures sont le plus souvents gris clair mat.
Les soudures gris foncé brillant ou argentée ne sont pas bonnes



Dans quelques cas, on peut trouver des lamelles rabattables: plaques de Hussards et certaines plaques tardives, comme les officiers bavarois de 1914.


Coll Yast

3. Dorure et argenture

Une plaque d'officer est soit dorée soit argentée.
- Elle est donc mate.
- quand la dorure est légèrement frottée, elle brille. Donc les saillies et arrêtes brillent, pas les creux.
- le processus de bain fait qu'elle est l'est des deux côtés, rectos et verso.
- la dorure est fine; ne pas confondre avec une peinture dorée rajoutée....
- une plaque brillante est donc une plaque nettoyée ou une mauvaise repro, à éviter.




4. Quelques cas particuliers:

Les armoiries centrales rapportées (Oldenbourg, Sawe-Weimar,....): les armoiries ne sont pas fixées par des systèmes à vis (troupe uniquement), mais par des pattes repliables.

Aigle de la garde: sans être certain, il me semble que l'étoile émaillée est fixée par pontets ou par lamelles repliables voire parfois carrement soudée....?

Plaque Waterloo : IR n° 74, 77, 78, 164, 165: Le bandeau est rajouté sur la plaque Prusse, donc soudé à ses deux extrémités

Une plaque d'officier se nettoie à l'eau savonneuse, éventuellement au jus de citron si très encréssée. Jamais de Mirror, de brosse,....


Note: sauf mention contraire, toutes photos collection particulière


1. La bombe et sa coiffe

Quelques rappels.....
- La bombe est le plus souvent en cuir, mais parfois en fibre vulcanisée (fabricant: Depaheg Patent)
- Pas d’anneau laiton (oeillets) pour protéger trous de la plaque
- Parfois double reperçage possible (changement de corps, passage dans la Réserve…)
- intérieur caractéristique en soie et cuir fin
- Aucun marquage régimentaire
- Toutes les garnitures sont dorées ou argentées. La Présence de cette dorure est importante car elle est très rare sur les copies et repros !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
Les plaques de casques d'officier: comment s'y reconnaître ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte plastique et forex
» Comment faire pour reconnaître un bijou en fonte d'un bijou fait main ?
» Réponses: : cintrage de tube en laiton
» Comment recouvrir un mur en fausse pierre
» embosser avec des plaques en metal??

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria allemand :: coiffes, uniformes, équipements individuels et collectifs :: les coiffes-
Sauter vers: