histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la bicyclette pliante "Gérard"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: la bicyclette pliante "Gérard"   Jeu 19 Mai - 14:45

post de chasseur cycliste


La bicyclette pliante « Gérard » a été réalisée dans le but de pouvour évoluer sur des terrains non praticables afin d’obtenir une infanterie à marche rapide liée à la division de cavalerie.

Le lieutenant (à cette date) Henri Gérard expérimente un prototype. La construction en est confiée à Charles Morel. La pliante est exposée au Salon du Cycle à Paris en décembre 1894.
Pour la première fois en France, un groupe de 12 cyclistes participe aux manœuvres de garnison, en juillet 1895 sous les ordres du capitaine Gérard. Le devenir des cyclistes combattants va opposer les admirateurs et les détracteurs dans une lutte qui prendra fin en 1913 avec la mise en place officielle des Groupes de Chasseurs Cyclistes.


Concernant la bicyclette pliante française « Gérard », à ma connaissance, elle est de marque « Peugeot ». La fabrication en série s’effectue à Valentigney (Doubs). Elle équipe tous les groupes de chasseurs cyclistes en 1914.


A noter qu’il y eut, en 1912, un nouveau modèle Peugeot non pliable mais démontable en deux parties. 1000 exemplaires seront fabriqués d’urgence en automne 1914 (source Militaria N°11 1986, article de Louis Delpérier).

Rien à ma connaissance ne peut différencier une bicyclette d'utilisation civile d'une militaire, car Peugeot frères et fils avaient mis en place une publicité qui permettait à quiconque de s’offrir une pliante…La pliante est peinte en noir, les bretelles de suspension sont typique à l’armée. Malheureusement ces bretelles, le nécessaire de réparation, les « garde boue » en trois parties, etc. étant par définition amovibles, il est extrêmement difficile de trouver un exemplaire complet.


Pour plusieurs pays, l’adoption d’une bicyclette pliante a été choisie chez d’autres fabricants.


Voici une carte écrite en 1915 (collec. Sylvain)
La carte envoyée date de 1915 mais la photographie est antérieure à 1913 sans doute lors de grandes manœuvres. A cette époque les groupes de chasseurs cyclistes n’existaient pas encore. Il s'agit d'un élément d’une compagnie cycliste.




« l’instruction sur l’emploi et la conduite du groupe cycliste approuvée par le Ministre de la Guerre le 7 août 1913 » ainsi que « l’instruction sur la nomenclature le montage, le démontage, le réglage, le pliage, le dépliage et l’entretient de la bicyclette pliante « Gérard transformée 1912 » approuvée par le Ministre de la Guerre le 29 novembre 1913 » font référence au combat bicyclette au dos. Comme mentionné plus haut dans la conversation, cette attitude était respectée lors des manœuvres avant guerre. Lors du premier conflit mondial, aucun des groupes n’a combattu machine au dos. Les machines étaient rassemblées avant l’action et sous la garde du mécanicien du groupe. Un seul groupe l’a osé, en 1914, le 9e GCC de la 9e DC (de l'Espée). Le capitaine Gérard, dans son ouvrage intitulé : « Conséquences tactiques de la création de l’infanterie cycliste » répond à cette question :
Au combat bicyclette au dos cette dernière peut être endommagée ?
« La surface de la bicyclette pliée n’est pas considérable. Si la bicyclette est touchée, il y a de grandes chances que le cycliste le soit aussi. Du reste le combat bicyclette au dos n’est pas toujours obligatoire. Il est subordonné à la situation tactique. »

A tous hasard, si vous souhaitez en savoir plus, voici quelques liens utiles :
http://diables-bleus-du-30e.actifforum.com/groupes-de-chasseurs-cyclistes-f134/
http://1418regiments.canalblog.com/archives/06___chasseurs_a_pieds__alpins___/index.html
http://www.bleujonquille.com/cor_popup.php?id=597



Concernant la trousse à outils de la pliante « Gérard » voici à quoi elle doit ressembler et l’inventaire de son contenu.


Une sacoche en cuir fauve portant deux fermetures accouplées comporte les accessoires : une pompe avec son tuyau souple en caoutchouc, une burette d’huile, un nécessaire de réparation et une clef adaptée aux divers écrous et vis de la machine.


voici une photo d'époque montrant la bicyclette, au 5e génie à Versailles (collec. Admin)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
la bicyclette pliante "Gérard"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Shahrukh et sa fille Suhana à bicyclette
» 2° BCC
» Le vélo Gérard
» [Gérard, Olivier] Te retourne pas, Handala!
» Les âmes Pénélope - Gérard Cavazza

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria français :: autres dossiers-
Sauter vers: