histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *la tenue de bourgeron*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: *la tenue de bourgeron*   Ven 8 Avr - 12:38

Voici un sujet sur la tenue de bourgeron française, en usage avant guerre pour les corvées et les exercices, et aussi pendant la guerre comme tenue d'appoint notamment dans l'artillerie, car plus légère et "bonne à salir" !

Voici quelques photos présentant cette tenue portée entièrement ou pour partie (collec. Lebel86)









Comme vous pouvez le voir, la tenue de bourgeron est plutôt portée par l'artillerie mais toutes les armes sont concernées, et il semble que les cavaliers des photographies présentées portent leur veste de bourgeron par dessus leur vareuse en drap.


la clique du 134ème RI en tenue de bourgeron, on remarquera l'insigne des musiciens sur le bonnet de police:



et un groupe d'artilleurs du 18 RAC, à l'entrainement pendant la guerre, fin 14-début 15, et qui, détail intéressant, portent leur tenue de bourgeron avec les molletières GDFB.



En voici d'autres (la première est postérieure à la guerre 14) (collec. Lebel86)








une autre photo d'un groupe d'artilleurs du 112 RAL à l'entrainement début 1916, dont mon arrière-grand-père, engagé volontaire de 17 ans, assis la main sous le menton.



La majorité des hommes portent ici la tenue de bourgeron soit complète soit juste la veste.


Dernière édition par Admin le Lun 29 Déc - 15:56, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Ven 8 Avr - 12:40

quelques pages de lecture sur les bourgerons, bourgerons-blouses et bourgerons-vestes à la fin du 19ème siècle (la base de documents numérisés du site Gallica ne va que jusqu'en 1912 pour ce qui est du Journal Militaire Officiel), peut-être y trouverez vous matière à développer ce sujet:

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5409418t/f114.image.r=bourgeron.langFR

Description du bourgeron-blouse adopté pour les troupes de cavalerie, d'artillerie et du train des équipages militaires

Pages 105 et 106

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5409418t/f118.image.r=bourgeron.langFR

Adoption d'un bourgeron blouse pour les troupes de cavalerie, d'artillerie et du train des équipages

Pages 109, 110 et 111

Cahier des charges spéciales pour la fourniture des principaux effets de la deuxième portion nécessaires aux corps de troupe de l'intérieur, de l'Algérie et de la Tunisie

Notice A :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5415271j/f321.image.r=bourgeron.langFR

pages 533 à 572

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5409562k/f658.image.r=bourgeron.langFR

Décision ministérielle attribuant un bourgeron-veste en toile aux hommes de troupe des régiments de pontonniers

Pages 703 à 706

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k61172685/f258.image.r=bourgeron.langFR

Modification à la description de l'uniforme de l'infanterie (édition refondue de 1897). Tirailleurs sahariens.

Pages 254 et 255


http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k54152704/f74.image.r=bourgeron.langFR

Adoption pour les troupes du génie d'un bourgeron-veste en remplacement du bourgeron actuel


http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5409296b/f307.image.r=bourgeron.langFR

Cahier des charges du 27 novembre 1896 pour la fourniture des principaux effets de la deuxième portion nécessaires aux corps de troupe. (Édition du 1er février 1898.)

Pages 302 à 306

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5410556b/f571.image.r=bourgeron.langFR

Description de nouveaux effets adoptés pour les sapeurs pompiers de la ville de Paris

Pages 620 et 621
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Ven 8 Avr - 12:45

pantalon de bourgeron d'artillerie (collec. gerfaut)








fascicule à destination des artilleurs, édité en 1912-1913 (collec. Lebel86)




et la partie qui se réfère à l'habillement et mentionne "deux bourgerons-blouses et deux pantalons de treillis" par homme.




la veste se nommait "bourgeron-blouse" et le pantalon le "pantalon de treillis"


Voici une photographie d'un homme de la 24ème SIM en 1915, portant une veste de bourgeron marquée HM (Hôpitaux Militaires) (collec. Lebel86)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Lun 29 Déc - 2:30

post de Ortet Georges

-Pantalon en treillis d'Ecurie ou de Travail pour toutes Armes Mod.1879.
Le 16 mai 1879 est adopté un pantalon de treillis destiné à l'ensemble de l'Armée Française.Celui-ci est porté par dessus le Pantalon d'Ordonnance afin de la protéger.
Confectionné en treillis écru,présentant une résistance dynamométrique de 120 kgs.en chaîne et 180 kgs.en trame;au centimètre 23 à 24 fils en chaîne,24 à 25 en trame.
Devant est une braguette fermée par 4 boutonnières percées dans une sous-patte,en treillis,parementée en toile,adaptée sous le devant gauche qui est également parementé en toile;celui de droite porte autant de boutons.A ce devant de droite est ajoutée une languette triangulaire en treillis doublée en toile de toute la hauteur de la fente,et large en haut d'environ 70 m/ms.avec boutonnière dans l'angle qui se rattache à un bouton cousu sous la ceinture à gauche.Cette languette sert à mieux fermer la braguette.
La ceinture est d'un seul morceau de chaque côté.Le devant est percé d'une coutonnière à 15 m/ms.environ du bord supérieur;ses 2 extrémités,derrière,sont réunies par un soufflet triangulaire d'environ 60 m/ms.de large en haut et 140 m/ms.de long sur les côtés.
Elle porte 6 boutons pour l'attache des bretelles,elle est doublée en treillis;un gousset de montre en toile est placé à droite sur le devant.Sur chaque côté du pantalon est une poche de cuisse,en toile.L'entrée de la poche est à 40 m/ms.environ de la ceinture,l'ouverture est de 180 m/ms.environ;hauteur totale de la poche environ 380 m/ms.,largeur environ en haut 100 m/ms.,plus grande largeur 170 m/ms.environ;largeur à la base 120 m/ms.
La martingale portant la boucle est percée à son extrémité libre d'une boutonnière avec bouton correspondant cousu en dessous de la martingale et dans laquelle vient s'engager la partie postérieure de la boucle qui pourra ainsi s'enlever ou se replacer à volonté avant et aprés lavage de l'effet.Le gousset de montre,les poches,les doublures de la braguette et les pièces intérieures servant à consolider l'attache des martingales sont en toile grise de forte qualité.
La hauteur de la ceinture est d'environ 50 m/ms.sur le devant et de 35 m/ms.sur le derrière.
Ce pantalon est remplié par le bas de chaque jambe sur 40 m/ms.de hauteur environ et comporte 2 boutons en os de chaque côté,pour fixer des sous-pieds,le cas échéant.
Tous les boutons sont en os et à trous.
Poids minimum de la taille moyenne(3e.taille),860 grammes.La confection en est faite d'aprés les dimensions correspondantes et chaque pantalon est marqué en chiffres représentant:1-le numéro de la taille;2-la longueur de côté;3-la demi-grosseur de ceinture.

-Bourgeron en toile Mod.1882.
Le 24 mai 1882 est adopté pour les Troupes un Bourgeron pour les Corvées,Travaux Intérieurs et Exercices de Détail.Celui-ci est porté par dessus la Veste d'Ordonnance afin de la protéger.
Seuls le portent les Soldats et Caporaux.Les Sous-Officiers et Caporaux-Fourriers n'en font pas usage.
Le bourgeron est confectionné en forte toile de lin décruée,dite toile d'Armentières,présentant un tissu régulier de 17 à 18 fils ronds en chaîne comme en trame par centimètre carré,et fournissant au dynamomètre une résistance de 100 kgs.en chaîne et 140 en trame.
Il est ouvert,à la poitrine,par une fente de 350 m/ms.de long parementée sur les 2 bords,avec une boutonnière au milieu et bouton correspondant.
Collet droit,d'une seule pièce,et remplié à sa base;un bouton sur le côté droit de l'ouverture,avec boutonnière correspondante.
Le devant et le derrière sont coupés d'un seul morceau replié en son milieu,lequel forme la ligne des épaules;sur chaque épaule existe une bande de toile dite"épaulière"et formant gousset prés de l'encolure,dont les extrémités sont taillées en biseau.
Les manches sont coupées d'une seule pièce avec gousset sous l'aisselle.Elles sont à poignets,fermant chacune par un bouton;la fente est rempliée sur ses bords,lorsque ces bords ne sont pas limités par la lisière de l'étoffe.
Sur le devant de gauche,est une poche dont le bord de la patte horizontale est placé à 180 m/ms.environ du pli du milieu de la pièce d'épaules.
Cette patte,dont la partie supérieure est placée à 65 m/ms.environ du bord du devant,comporte une boutonnière au milieu et un bouton correspondant.
Les extrémités de cette patte sont consolidées par un droit fil,pris dans leur arrêtement.
Les boutons placés sur ce bourgeron sont en zinc à 4 trous ou à barrette et ont 16 m/ms.de diamètre.
Les coutures peuvent être faites indistinctement à la main ou à la machine.
-Au 83e.Régiment d'Infanterie(St.Gaudens-Toulouse),photographie manuscrite du 24 novembre 1908:

-Gros plan:


-Bourgeron-Blouse Mod.1895.
Le 5 janvier 1895 est adopté pour les Troupes à Cheval(Cavalerie;Artillerie;Train des Equipages)un Bourgeron pour les Corvées,Travaux Intérieurs et Exercices de Détail.Celui-ci est porté par dessus la Veste d'Ordonnance afin de la protéger.
Il remplace de ce fait le Bourgeron en toile Mod.1882.
Seuls le portent les Cavaliers et Bigadiers.Les Sous-Officiers et Brigadiers-Fourriers n'en font pas usage.
Le bourgeron-blouse est confectionné en forte toile de lin décruée,dite toile d'Armentières,présentant un tissu régulier de 17 à 18 fils ronds en chaîne,comme en trame,par centimètre carré,et fournissant au dynamomètre une résistance de 100 kgs.en chaîne et de 140 en trame.
Il se ferme droit sur la poitrine à l'aide de 4 boutons en zinc à 4 trous ou à barrette également espacés;le 1er.bouton est placé à 120 m/ms.du bord inférieur de l'effet.
Les devants et le derrière sont d'un seul morceau.
Sur le milieu de l'épaule est pratiquée une pince de 100m/ms.environ de largeur à l'emmanchure(50 m/ms.de chaque côté),se terminant à la pointe du gousset.Cette pince est recouverte d'une bande de toile,dite épaulière,formant gousset,prés de l'encolure et dont les extrémités sont taillées en biseau.
Devants-Le devant gauche est parementé sur une largeur de 45 m/ms.,et percé de 4 boutonnières;le parementage est piqué sur ses bords.Sur le devant droit,qui s'engage sous celui de gauche,est appliquée une bande de toile repliée sur elle-même et mesurant 40 m/ms.de largeur de chaque côté;la bande est prise,à l'intérieur,en couture sur le devant;à l'extérieur,piquée sur son bord;elle porte 4 boutons correspondants.Sur le devant de gauche,est placée une poche,dont l'ouverture horizontale est garnie d'une patte avec boutonnière au milieu et bouton correspondant;la partie supérieure de cette patte est à 180 m/ms.environ du bas du devant de l'encolure et à 60 m/ms.environ du bord du devant;les extrémités de cette patte sont consolidées par un droit fil pris dans leur arrêtement.
Dos-Le milieu du dos comporte dans toute sa longueur un pli crevé de 120 m/ms.de développement et d'une largeur apparente de 60 m/ms.;ce pli est pris en haut dans la couture du collet,au bas dans l'ourlet.
Une piqûre formant triangle de 60 m/ms.de côté,est faite sur le pli à 260 m/ms.du bord inférieur de l'effet.
Sur les coutures des côtés sont fixées,par une double piqûre,2 martingales dont le bas arrive à 180 m/ms.du bord inférieur du bourgeron.La martingale gauche est percée de 2 boutonnières,la 1ère.commençant à 30 m/ms.environ de la pointe et la seconde à 140 m/ms.environ de cette même pointe;la martingale droite reçoit 2 boutons en zinc à 4 trous ou à barrette correspondants.
Les extrémités des martingales sont arrêtées de chaque côté par de fortes brides.
Collet-Le collet est droit,il est doublé de la même toile,remplié et piqué sur son bord.Il se ferme sur le devant à l'aide d'une boutonnière et d'un bouton en zinc à 4 trous ou à barrette.
Manches-Les manches sont coupées d'une seule pièce,avec gousset sous l'aisselle.Elles sont à poignets rempliés,fermant chacune par un bouton;le rempli de l'un des bords de la fente peut être supprimé lorsque ce bord est limité par la lisière de l'étoffe.Les boutons placés sur ce bourgeron-blouse sont en zinc à 4 trous ou à barrette de 16 m/ms.de diamètre.Les coutures peuvent être faites indistinctement à la main ou à la machine à coudre.
-Au 3e.Régiment de Chasseurs à Cheval(Clermont-Ferrand);3e.Escadron;3e.Peloton,peu avant Guerre:

-Gros plan:

Le 10 juin 1911,le Bourgeron-Blouse de la Cavalerie est introduit dans l'Infanterie à titre d'Essai.
Le 12 décembre 1913,il est définitivement adopté par les Troupes à Pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Lun 29 Déc - 2:43

exemplaire de bourgeron blouse modèle 1882 (collec. 104 RI)



quelques photos de mon artilleur du 11ART en train de nettoyer son arme (collec. le gaulois)
Il est vétu d'un bourgeron-Blouse Mod.1895, d'une chemise, d'une ceinture de flanelle (dite Algérienne),
et d'un pantalon de treillis.
A noter que la chemise et la veste sont toutes deux matriculées du 11ART.








bourgeron veste sous-off colonial datée 1914 (collec. gerfaut)
bourgeron-veste avec poche sans bouton, brides au niveau du col pour pattes de col et brides sur les manches.
ouverture sur la gauche.











Voici un pantalon de treillis troupe modèle 1882, grande taille (5), du 22e Artilleurs, daté de 1897. Toile de lin je pense et boutons en os (collec. Vachequirit)








voici deux blouses(collec. Vachequirit), l'une de couleur plutôt grisâtre du 4e BCP et l'autre blanche avec des boutons en plastique et un cachet ovale, donc de l'entre-deux-guerres :


Blouse du 4e BCP :







Blouse entre-deux-guerres :








d'autres (collec. lafourmi)
Le bas:



Les hauts :





un bourgeron du génie daté , je pense, 1915 (collec. gealclo)
[/url





autre exemplaire (collec. Fred46)












autre exemplaire (collec. les alpins)








autre exemplaire (collec. Joe Sweeney)









bourgeron avec un reste de grade, et daté 1911 (collec. Emeric)



blouse-bourgeron modèle antérieur au modèle 1895, tampon de réception daté 1890/92 ? Et tamponnée de l’artillerie (collec. lebleuet)









voir aussi cet article sur le bourgeron illustré de photos de GVC en bourgerons en 1914
L'article brosse surtout son historique d'adoption (en mentionnant des éléments datant de 1862 à 1914) et de l'apparition du bourgeron-blouse modèle 1895, avec quelques autres précisions, il est accessible ici :
http://gvc.14-18.pagesperso-orange.fr/LeGVC/leGVCtenue02Bourgeron.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *la tenue de bourgeron*   Aujourd'hui à 3:12

Revenir en haut Aller en bas
 
*la tenue de bourgeron*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tenue de guerrière
» Tenue du 8 éme Chasseur
» Corinne Boulangier : Tenue de soirée (RTBF - 15/03/2008)
» [News] Barres anti-roulis pour une meilleure tenue de route
» Ma tenue d'hiver ( enfin d'automne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria français :: coiffes, uniformes, équipements individuels et collectifs :: les uniformes-
Sauter vers: