histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Verdun, du 27 février au 3 mars (autour de la prise de Douaumont)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Verdun, du 27 février au 3 mars (autour de la prise de Douaumont)   Mar 27 Avr - 16:20

post de Ir76 de Hambourg

Pour continuer sur la lancée du récit précédent (voir post "Verdun", du 21 au 26 février) concernant les journées qui precédèrent la chute du fort de Douaumont, les combats s'intensifient pendant 3 jours sur le village de Douaumont.

Après la chute du fort, les bombardements redoublent d'intensité et il faut bien le reconnaitre les défenses françaises sont désorganisées.
Le 27 fevrier à 8h du matin le général Guillaumat reçoit l'ordre de prendre en main le secteur de Verdun avec 2 divisions dont une en reserve dans Verdun.

7 régiments sont eparpillés alors sur la ligne de front:
-160è RI
-1er RMZT
-9eme zouave
-110eme RI
-146ème RI
-8eme RI
-418ème RI

et ont subi toute la nuit les bombardements allemands.

A 16h l'infanterie allemande attaque prenant en tenaille le village de Douaumont.

Les resistances tiennent et le bombardement reprend pendant la nuit.

Les Français, fières de leur elan, attaquent même pour reprendre le fort de Douaumont, le chef de bataillon du 1er RMZT demande des echelles pour entrer dans le fort, mais personne ne trouve d'echelle, alors on decide d'abandonner le projet.

Le 28 au matin le bombardement reprend sur Douaumont et à 15 heures l'assaut allemand reprend. Devant lui, deux régiments s'accrochent dans les ruines: les 73ème (arrivé pendant la nuit) et 110eme RI. Le front tient.

Jusqu'au 3 mars, date où le village tombe aux mains des Allemands, ce sont des combats de jours comme de nuit ponctués par des bombardements incessants. Le village est rasé.

A 20 heures ce 3 mars les Allemands attaquent le village par tous les côtés, les résistances cèdent et il ne reste plus qu'un ilot du 33eme RI où se trouvent le Commandant Cordonnier et le soldat Georges Deleye qui luttent jusqu'au bout.
Le commandant Cordonnier est tué d'une balle en plein front et Deleye disparaitra dans les combats.

Il est minuit, le village de douaumont est tombé.





petit complément sur le 8e RI

A verdun le 8e RI a perdu 160 hommes (+7off), il y eu 77 disparus (+ 3off) et 565 bléssés (+11off)..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
Verdun, du 27 février au 3 mars (autour de la prise de Douaumont)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Giboulées fin Février, début Mars
» Giboulées et instabilité de début de saison (fin février/début mars 2015)
» Tango dans la Pau 64
» Vanessa Schneider - du 27 Février au 03 Mars 2006
» Tableau des records de vitesse sur rail

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: les dossiers d'histoire :: histoire générale-
Sauter vers: