histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Walter Ruhnke. Parcours d’un soldat allemand 1914-1918

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Walter Ruhnke. Parcours d’un soldat allemand 1914-1918   Mar 20 Oct - 19:39

post de Jasta

Si il arrive encore de trouver parfois un “Militärpass” (livret militaire) ou un “Soldbuch” (carnet de solde) isolé, on peut qualifié d'exceptionnel la découverte d'un ensemble de documents ayant appartenu à un même soldat, permettant ainsi de reconstituer son parcours à travers les méandres de la Grande Guerre...
C’est à partir des papiers de Walther Ruhnke que je vous propose de suivre ses pas, qui le menèrent de sa Prusse orientale natale à Hambourg, en passant par Verdun...

Je dédie ce modeste article à notre ami Papy qui eu la gentillesse de me fournir la “matière première” indispensable à sa rédaction.


-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Walter Ruhnke est né en 1895 à Girrehlischken (près de Gumbinnen, aujourd’hui Goussev en Russie ) en Prusse Orientale, où ses parents possèdaient une exploitation agricole.
A la déclaration de la guerre (il est alors âgé de 19 ans), il devance l’appel et se porte „volontaire de guerre” („Kriegsfreiwillige“) le 4.08.1914.
15 jours seulement après son engagement, sa ville natale tombera brièvement aux mains des Russes...

En effet, cela a bien "chauffé" pour les allemands à Gumbinnen (soldats et civils). Mais malheureusement pour les russes, leur état major n'a pas su exploiter cet avantage stratégique (d'autant plus qu'ils avaient également l'avantage du nombre de soldats) et ils n'ont pas résistés à l'offensive de Ludendorff sur Tannenberg quelques semaines après.
Cet épisode reste encore de nos jours un modèle de stratégie militaire (il fallait quand même oser le faire). A ce sujet, pour ceux qui s'intéressent au front de l'Est, la lecture des "Souvenirs de Guerre" de Ludendorff est très instructive (et pas seulement sur Tannenberg mais aussi pour l'ensemble des opérations sur le front Est).



La Prusse Orientale. En rose, l'avance extreme russe en 1914.

Affecté le temps de sa sa formation à l’escadron d’ersatz du 9e Régiment de Chasseur à Cheval d’Insterburg, il passe au 2e escadron de ce même régiment au sein duquel il suit toutes les périgrinations de la 1ere Division de Cavalerie sur le front Est.


Chasseurs à Cheval en formation vêtus de leur "Koller"

Bon cavalier, il est successivement nommé au grade de „Gefreiter“ en novembre 1914, puis d“Unteroffizier“ début 1915.
Récipiendaire de la croix de fer de seconde classe en décembre 1915, on lui propose de suivre un stage d’officier-aspirant au camp de Warthe (“Warthelager”- actuellement en Pologne) le mois suivant.



Diplôme d'attirbution de la Croix de Fer de 2e Classe


Vue du camp de Warthe

Son stage terminé, et afin de parfaire sa formation, on l‘affecte de septembre 1916 à Mai 1917 au 2e bataillon d’ersatz du 3e Régiment de Grenadiers de la Garde. Le 20 mai 1917, il obtient le grade d’Officer Aspirant de Réserve et est nommé au grade de “Vize-Feldwebel” le mois suivant.

Le 19 septembre, il est affecté au 48e Régiment d’Infanterie (5e Brandebourgois) qui combat alors devant Verdun, unité qu‘il ne quittera plus jusqu’à l‘Armistice.
En décembre 1917, il suit un stage de formation au 5e Bataillon d’Assaut “Rohr”, mais est grièvement blessé par balle au coude gauche le mois suivant près d’Ornes.



Carnet de solde et message de félicitation adressé à W.Ruhnke

Hospitalisé durant 3 mois à Longuyon, où il est nommé au grade de Sous-Lieutenant de Reserve et reçoit la croix de fer de 1ere classe, il est hospitalisé ensuite à Nuremberg, puis à Königsberg. Après un bref passage au dépôt de son régiment, il est envoyé en convalescence à Falkenstein où il apprendra l’Armistice.


Diplôme de nomination au grade de Sous-Lieutenant de Reserve


Diplôme d'attibution de l'insigne des blessés


Diplôme d'attirbution de la Croix de Fer de 1ere classe

Reprenant, malgré son handicap, sa profession d’exploitant agricole, on lui accorde en 1922 le droit de porter l’uniforme du 48e régiment d’infanterie.
Il recevra encore la Croix d’Honneur des Anciens Combattants en 1934 et sera à nouveau mobilisé en 1941sur le front Est, avec le grade de “Major”.



Autorisation de port de l'uniforme du 48e RI au-delà de la guerre.

Ayant survécu au second conflit mondial, il s’installera près de Hambourg pour le restant de ses jours, sa région natale ayant été definitivement annexée à la “grande Russie” ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
Walter Ruhnke. Parcours d’un soldat allemand 1914-1918
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Buste de Soldat Allemand 1914
» Soldat allemand 1944 - Lee Sang Eon
» soldat allemand hiver russe 1/35
» [Greene, Bette] L'été de mon soldat allemand
» Uhlan allemand 1914

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: les dossiers d'histoire :: histoire de soldats-
Sauter vers: