histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le Kaiser avait son fortin en forêt : à Trélon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 3340
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: le Kaiser avait son fortin en forêt : à Trélon   Jeu 16 Juil - 18:04

Bonjour,
voici un article de presse extrait de la voix du nord du 12 novembre 2002, par Géraldine Beys





"C'est une propriété tres mal située du point de vue des guerres." La princesse de Merode sait parfaitement de quoi elle parle. Le château de Trélon, dans l'Avesnois, a connu, pour la seule Seconde Guerre Mondiale, cinq occupations. C'est dire. "Sont venus ici les Français, puis les Allemands après le 10 mai. Le château a fait fonction d'hôpital, on a retrouvé ça dans un état épouvantable. Et pour finir, il y a eu les réfugiés de Dunkerque. Leur ville avait été bombardée. Ils étaient sans logement donc ils sont venus ici. Le château a servi de maison pour femmes de prisonniers. Les Allemands sont repassés par là en repartant et les Américains aussi. Il en a vu, ce pauvre Trélon!!"
L'Avesnois est effectivement trop frontalier pour ne pas servir de base arrière aux armées d'occupation. Et en été 1914, ce fut le cas, sans compter que le château de Trélon, une superbe bâtisse du XVIIIe siècle remaniée au XIXe et rénovée par ses propriétaires depuis, accueillit un hôte particulièrement prestigieux à la fin de la Grande Guerre : Guillaume II en personne.

Blockhaus
"je ne sais pas dans quelle chambre il couchait mais certainement la meilleure. Quant à savoir quelle était la plus belle à l'époque, c'est difficile à dire aujourd'hui. On sait qu'il s'installait dans le bureau de la bibliothèque."
La princesse de Merode, bien que d'un âge respectable, n'a pas connu la guerre de 14-18. Du reste, même si elle l'avait vécue en partie, elle n'aurait pas séjournait à Trélon, ne connaissant pas encore son futur époux, Philippe de Merode. Alors, elle raconte le passé du château comme une histoire qu'on se transmet de génération en génération. Et quand le temps le permet, elle n'est pas la dernière à proposer un détour en forêt pour aller voir le fortin prévu pour abriter Guillaume II en cas d'alerte.
Un blockhaus dépasse d'un mètre de terre avec au moins le double enfoui.
Deux entrées mènent à un couloir desservant deux pièces, une grande et une plus petite. Il était prévu que l'empereur s'y rende en train car la voie ferrée à deux pas du château était facile d'accès.
Il paraît même qu'une motrice était toujours en activité en gare de Trélon au cas où sa majesté devrait se réfugier. Quelques minutes de train et hop, le Kaiser n'avait qu'à descendre dans les bois pour aller se cacher dans le fortin. "Il y a eu des gens qui ont squatté d'autres lieux en forêt mais personne n'a jamais séjourné dans le fortin." Quant à Guillaume II, on ne sait s'il y a vraiment passé des nuits. Préférait-il une retraite plus confortable au château? Seul le fortin pourrait le dire...



a+ , Rom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
le Kaiser avait son fortin en forêt : à Trélon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Brûlins, forêt de Bord-Louviers
» Anet, promenade en forêt
» En forêt de Bord/Louviers
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
» Garde eaux et forêts

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: les dossiers d'histoire :: Histoire générale, histoire locale-
Sauter vers: