histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 RIR 38

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 3340
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: RIR 38   Lun 16 Mar - 17:14

post de papy


Petit historique du 38e régiment de réserve de la 12e division de réserve de la VIe région de Silésie. Avec la 11e division de réserve (même région) cette division forme le VIe corps de réserve constitué à la mobilisation.

Autres unités d'infanterie de réserve de cette 12e division : 22e, 51e et 23e + le 6e bataillon de chasseur de réserve.
1914.
La division est en Meuse et en Argonne.
Après de lourdes pertes à Cierges le 2 septembre, la division se replie à l'est de l'Argonne sur Gercourt et Montfaucon le 17 septembre. Fin septembre début octobre, la division s'établit au nord de Béthincourt. Elle occupera ce secteur jusqu'à l'offenssive allemande sur Verdun (fin février 16).
1915.
De janvier à décembre 15, toujours dans le secteur nord de Béthincourt
-Bois des Forges.
1916.
Verdun.
Le 6 mars 1916 la division est engagée, elle s'empare du village de Forges et le 10 mars du bois des Corbeaux. Elle attaque veinement le Mort-Homme. Elle est retirée du front de Verdun au milieu de mai, ayant perdu 71% de son infanterie.
Somme.
Bataille de la Somme secteur de Montauban-Hardecourt, Bois des Trônes.
fortes pertes.
Flandres. Secteur au nord de la lys (Warneton-Messines).
Somme. Fin septembre secteur Barleux Berny.
Artois. Elle monte en ligne à la crête de Vimy, secteur Vimy-Roclincourt au commencement de décembre, elle subit des pertes assez élévées.
1917.
Artois. Du 12 avril au 24 mai, elle tient les lignes entre Itancourt et l'Oise.
St.Quentin. Secteur au sud du Fayet.
Flandres. Du 7 août au 24 août secteur de St Julien, nord est de d'Ypres.
St.Quentin. Secteur sud ouest de St.Quentin.12 novembre ele est au sud de Passchendacle jusqu'à mi février 1918.
1918.
Le 15 février 18 elle s'établit au sud de Lens. Retirée de ce secteur le 10 avril 1918.
Bataille de la Lys. .......Jusqu'au 3 août puis repos jusqu'au 31 août.
Cambrésis. Engagée au nord est de Bapaume (Ecoust St-Mein, Vailx-Vraucourt, refoulée sur Marchies le 12 septembre. En ligne dans le secteur de Lens.......réengagée au sud de Lille (Wattignies le 19 octobre......
Réengagée au nord du Quesnoy, Orsinval le 4/11. Puis repli par Wargnies-le-Petit, Saint Wasst-la-Valée, Bavai du 4 au 7 Novembre.
Fin de l'historique.

(Appréciations sur la division)
A Ypres en Août 17, un certain nombre d'hommes du 51e de réserve, ont refusés d'aller en ligne. D'après les prisonniers, les désertions à l'arrière seraient fréquentes, surtout parmi les jeunes gens.
En octobre 18, seulement 3 compagnies par bataillon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
RIR 38
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: les dossiers d'histoire :: parcours de régiments :: parcours de régiments allemands-
Sauter vers: