histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Füsilier Rgt.73 de Hannover

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: Füsilier Rgt.73 de Hannover   Lun 16 Mar - 16:50

FR73 de hannovre à la mobilisation, faisait partie de la 19 ème Division.
Il a intégré la 111 ème le 25/03/15


voila l'historique du 73e
Historique du FR.73 en 1914 et 1915 dans la 19e division de la Xe région du Hanovre et du grand-duché d'Oldenbourg.
Pour le recrutement de cette division, le G.Q.G français indique : Hanovrien. Le 91e d'infanterie est recruté dans le grand-duché- d'Oldenbourg. Très peu d'emprunt à d'autres régions que le 10e.

Historique de la 19e division.
La 19e, constituait, au début de guerre, avec la 20e D, le Xe C.A (Hanovre)- qui fit partie de la IIe armée (von Bulow).
1914.
Belgique. 3 août au 24 Août.
Marne. Elle rentre en France le 25 août 14 et elle est engagée à Guise, à St Quentin et elle participe à la bataille de la Marne à droite de la 20eD et se retire ensuite avec elle au N.O de Reims.
Champagne.
Elle se trouve ainsi en octobre dans ce même secteur, rattachée à la VIIe armée (von Heeringen) et y reste pendant l'hiver 1914-1915.
1915.
Russie. En Mars 1915, le 73e fusiliers quitte la division pour faire partie de la 111e division (organisation).
J'arrête ici l'historique de la 19e division.
----------------------
111e division : 73e Füs et 164e : - Xe région Hanovre
76e : IXe région- Villes hanséatiques
Recrutement.
Comme des hommes de la IXe région servent assez fréquemment dans des régiments de la Xe, et réciproquement, et qu'en cas d'urgence les régiments d'une même division puisent indistinctement dans le dépôt de recrue divisionnaire, on peut s'attendre à trouver la 111e division désignée de l'appellation de "régiments de la Basse-Saxe".
Je donnerai la valeur de la division en fin d'historique.
Historique de la 111e division.
1915.
La 111e D a été formée près de Bruxelles, le 16 mars 1915.
Côtes de Meuse.
Vers la mi avril 1915, la 111e entre en ligne sur les côtes de Meuse (tranchée de Calonne, Hattonchâtel), après avoir débarquée le 11 avril à Mars-la-Tour.
Artois.
En Août elle est transportée en Artois (secteur de Monchy-au-Bois).
1916.
La 111e reste sur le front d'artois jusqu'au mois d'août 1916.
Somme.
Vers le 21 août elle est est relevée et envoyée au nord de la Somme. Engagée vers Guillemont et Guinchy, elle subit des pertes importantes (25 août-6 septembre)
Côtes de Meuse.
Elle est mise en ligne (Bois des Chevaliers) le 15 septembre et y reste jusqu'au 26 octobre. Elle est reconplétée par 3000 hommes de renfort.
Somme.
A la fin d'octobre 16, elle est ramenée dans la Somme. D'abord au repos dans la région de Bohain, elle entre en secteur le 9 novembre entre Bouchavesnes et le bois de Saint-Pierre Saint-Pierre-Vaast.


1917.
En janvier 17 la 111e division est au sud de la Somme, près de Barleux, d'où elle est relevée en mars, peu avant le repli sur la ligne Hindenburg.
Ligne Hindenburg.
Elle occupe le secteur de Bellicourt ( N de St Quentin) du 10 mai jusque vers le 24 juin. Les 7 et 15 mai, elle reçoit 600 hommes de renfort (classes 1917 et 1918) destinés à réparer une partie des pertes subies le 27 avril à Arleux-en-Gohelle. La division est ensuite mise au repos, pendant un mois dans les environs de Cambrai.
Ypres.
Embarquée les 25 et 26 juillet, elle est transportée dans les Flandres et engagée les 27 et 28, au nord d'Ypres (Boesinghe-Steentraat). Ele subit
la préparation d'artillerie et l'attaque du 31 juillet, qui lui font éprouver des pertes considérables. Elle est relevée le soir même de l'attaque et se reforme provisoirement à Bohain.
Lorraine.
Envoyée en Lorraine, elle prend le secteur de Régniéville ( Ouest de Pont-à-Mousson) vers le 20 août 17, s'y repose et s'y reconstitue.
Flandres.
Elle le quitte le 14 octobre pour retourner dans les Flandres (Poelcappelle).
Débarquée le 16 à Août, elle est engagée du 22 au 26, et retirée le 4 novembre.
Artois.
De la fin novembre au 8 janvier 1918 : secteur de Monchy-le-Preux-Vis-en-Artois (Sud est d'Arras). La division achève de réparer ses pertes d'octobre. Le 73e fusiliers reçoit le 24 décembre 400 hommes de 20 à 35 ans prélevés sur le front russe (15 division de landwehr notamment).
---------------------
1918.
Janvier 18. Au repos dans la région d'Arleux.
La 111e division rentre en ligne au sud-est d'Arras, du début de février au début de Mars.
Au repos aux environs de Douai (Lambres, Auberchicourt) début mars 18
au 17 mars.
Marche vers le front (17-20 mars) par Palluel, Villers-les-Cagnicourt.

Bataille de Picardie.

Engagée du 21 au 22 mars à l'est de St-Léger, Ecoust-St-Mein. En deuxième ligne du 23 au 24. réengagée au sud de Mory (24/3) Ervillers. En réserve dans la région de Maurepas et au sud-est d'Albert du 27 mars au début avril. Réengagé près d'hamelincourt du 1/4 à fin avril.
Repos (début mai) en réserve proche.
En secteur près de Bucquoy du 6 mai au 17 mai.
En réserve du 18 au 26 août.

2e Bataille de Picardie.
Engagée du 26 au 29 août (nord de Bapaume, Favreuil, Beugny). En deuxième ligne du 29 août au 2 septembre. Réengagée du 2 au 6 septembre (nord de Beugny, rejetée sur Inchy) Pertes 1033 prisonniers.
Repos du 6 au 27 septembre dans la région de Tourcoing.
En ligne au sud-est de Lens (Acheville-Méricourt) du 24-25 septembre au 11 octobre.
Repos (en réserve) aux environs de Valenciennes.

Escaut.
Engagée au sud de Valenciennes (sud de Monchaux-sur-Ecaillon, Vendegies, Querenaing, Artres, Maresches) du 20/21 octobre au 3 novembre. En deuxième ligne le 3. Réengagée le 4 novembre à l'est de valenciennes (Sebourg), identifiée le 5 par prisonnier du 164e, vers St-Amand.

FIN HISTORIQUE DU 73e.

Correction : Voir en début de 1er message.....très peu d'apport en dehors de la 10e région.

Valeur de la 111e division
la 111e division qui était considérée comme une bonne unité, a été très éprouvée dans les Flandres pat l'attaque franco-britannique du 31 juillet 1917. Beaucoup d'hommes ont quitté leur formationsoit en montant en ligne soit sous le bombardement. La division n'est restée que quatre jours
engagée, sans avoir pu prononcée de contre-attaque. Elle est composée d'hommes jeunes, dont une partie a eu l'expérience d'un secteur très actif.
---------------







les casques a pointe de ce régiment ont la plaque avec banderole Peninsula-Waterloo




bande de bras du FR73 (collec. ernestlebourru)




Pour les pattes d'epaules: le FR73 n'avait pas de monogramme (suite à la defaite de Hannover face à la prusse en 1866), la patte du FR et identique à celle du RIR: pour le M10 passepoils blanc (X.AK), et reste blanc sur le M15.
Suite à la défaite de Langensalza (eh ben, gagnée et ensuite perdue), le Hannover perd son armée..avec l'armée, elle perd tout les droits pour porter des (in)signes qui rappelent l'ancienne Hannovre.A partir de 1867 des recrues hannovriens commenent à remplacer les prussiens, et le IR73 est né, pour ensuite devenir le FR73. Ils portent donc le casque avec plaque prussien, boucle et pattes sans monogramme. Il reçoit le bandeau en 1899, la bande en 1901, en recompense pour sa participation pendant la guerre de 1870 (Colombey).
Les historiques de Voigt (en particulier) et de Szcsepansky expliquent les ers.rekruten depots etc. A ma connaissance, les autres regiments hannovrien (IR164 etc) avaient également perdues leur signes distinctives.
Les pattes d'épaule des régiments du Hanovre (y compris le FAR 10) ne portent donc pas de monogramme. Cf une Doc modene, "l'armée Allemande en 1914" de Didier Lainé.
Le cas du 13ème Uhlan est l'exception.
Le monogramme qu'il porte est celui de Guillaume II.
Le fait que le Kaiser était "Chef" (Colonel Honoraire) de ce Regiment serait peut-être l'explication.


M10 (achat privé) (collec eparges)


M15 (collec eparges)


M10 Leutnant (collec eparges)

petit souvenir des combats de 1915 dans les Vosges (collec. jager14)




Voici quelques scans, d'un bouquin édité pour la 'centenaire' de 'l'armée hannovrien'. Planches de très bel qualité, images imprimé en 'argent/or'.














merci a papy, eparges, JR92, minen, jager14, pour leur participation au sujet
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
Füsilier Rgt.73 de Hannover
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aide pour résilier Naxoo
» Comment et quand résilier la formation ?
» Hannover CI.II Wingnut Wings 1/32
» Wedemeyer (Hannover)
» [Aide] Résilier contrat SFR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: les dossiers d'histoire :: parcours de régiments :: parcours de régiments allemands-
Sauter vers: