histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 le tabac

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: le tabac   Mar 3 Mar - 14:28

Le paquet de perlo, la boufarde, nommée "La pipe des tranchées" la boite d'allumettes réglementaire, contenant ses 50 allumette et un paquet de feuilles.(collec. bourru14)



Le tabac


Pourtant introduite en France dès le début du XIXe siècle, la cigarette n'est pas la forme la plus courante de la consommation du tabac en 1914. La pipe ayant encore une place privilègiée en métropole.
A l'instar de la consommation de viande dans la vie civile, le tabac est assez couteux et d'un accès parfois peu facile. C'est la guerre qui "démocratise" sa consommation et le rend plus "courant", l'armée étant régulièrement approvisionnée...




"Le perlot"

Chaque soldat reçoit une ration hebdomadaire de 100g. Il est distribué réglementairement dans un paquet de 100g voire de 50g. (les paquets de 40g n'étant pas réglementaires,mais plutot d'achat civil ).
Les manufactures de l'état produise ainsi des paquets de tabacs de type scaferlati (sachant que le scaferlati n'est pas une marqua mais un type de coupe de tabac à pipe). Tous les modèles dits "réglementaires" comportent la mention : "Armée Scaferlati pour les troupes"



Ne pas oublier : le tabac distribué et consommé à l'époque est exclusivement du tabac brun. Le tabac blond n'arrivant qu'avec les troupes américaines lors de la Seconde Guerre mondiale.


Cet exemplaire de 100g daté de mars 1916. (collec. Bertrand11)
Mention "armée" et "pour les troupes"
Comme signalait Gérard (Verdun 79) : "Contributions indirectes"

1,50 fr le Kg en 1916, référence qui permettra à l'auteur de ce post de jauger les siens en fonctions des prix indiqués dessus.....



pour compléter, extrait d'un article paru dans "Uniformes" :

L’approvisionnement en tabac
Comme le rappelle le « bulletin des armées» de novembre 1917, le soldat français fume aux frais de l’Etat depuis un décret impérial de 1853, sur l’intervention du maréchal Canrobert sensible aux doléances de troupiers rencontrés lors d’une tournée d’inspection. Dans le quotidien éprouvant du combattant de la Grande Guerre, dont chaque instant hypothèque l’existence, les perspectives individuelles se recentrent sur des choses simples : si survivre ne peut être garanti, pinard, jus, croûte et perlot  constituent les exigences contribuant directement au maintien du moral. L’Etat via le service de l’Intendance veille donc à ce que les troupes soient régulièrement approvisionnées en tabac, même si sa finesse laisse parfois à désirer. Le « tabac de cantine » dont la coupe grossière nécessite un tri méticuleux avant consommation, est surnommé « perlot » ou « gros Q ».
La réglementation d’avant-guerre alloue aux officiers une ration journalière de 20g de «caporal» et 15g de « gris » pour les autres…quantité élevée à 20g dans la ration dite « forte » distribuée lors des offensives.

« Le tabac ou perlot est distribué aux mobilisés, poilus comme embusqués, en paquets parallélépipédiques (ouf !) dont vous m’excuserez de ne pas vous donner une exacte dimension, ayant perdu la notion du centimètre depuis que le nombre de jours à compter jusqu’à la victorieuse libération dépasse toujours 150. Cent grammes, tel est le poids de la ration hebdomadaire, non compris le papier […] Rarement, le tabac apparaît en paquets de 500g dont le partage, en rations, peuple de nombreux calculs le cerveau de nos bons caporaux […]
Le tabac se case dans une blague. A ce sujet, nous signalerons l’utilisation, par beaucoup, de petites trousses à boutons qui nous furent distribuées il y a quelques trente mois. Dés, ciseaux et aiguilles qu’elles recelaient furent rouillés, le fil fut avalé par les rats, mais la petite enveloppe de peau inusable reste toujours la blague simple et pratique que rien ne remplacera. »
(L’Echo des marmites, 1917)



la preuve en image que le paquet de tabac 40 grammes existait bel et bien au cours de la guerre et le prix:







Le conditionnement des paquets pour l'armée sont de 50g et de 100g pendant la guerre.

Le conditionnement en 40g pendant la guerre vient du commerce.

Ci-dessous l'aspect d'un paquet de 100g et de 50g pour les troupes (collec. Vachequirit)




Dernière édition par Admin le Mar 24 Nov - 14:43, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Mar 24 Nov - 14:22

Les pipes


carte humoristique (collec. adjudant1)



Pipe avec marquages (collec. balain)
dans le couvercle de la boite: METZ le 17 Décembre 1918
sur la bague dorée: souvenir du Général PÉTAIN



Quelques pipes travaillées pas des poilus (objet de Max).

Celle-ci gravé de VERDUN et des armes du Génie


L'autre d'un ancre de marine (Colonial ou marine?)



(objet de Eric).



pipe et paquet de tabac (collec. geant vert)








ensemble pour fumeur artisanal( avec coupe cigarette , gratoir, support cigarres, pots a tabacs)
pipe gravée" bois le pretre honneur aux enfants de l'allier" (collec. jojo)





une pipe "campagne 1914-1915 Lirey-Velaine" (collec. Ladosse)



Une pipe en terre cuite accompagnée d'une boite d'allumettes (collec. bourru14)



Une Gambier (collec. bourru14)



Sur le départ du foyer, "11 août 1914, La Fere". Episode de la bataille de la Marne (collec. bourru14)



Une autre pipe toute ordinaire mais gravée (collec. bourru14)




Cette dernière aussi (collec. bourru14)




pipe en terre blanche, par Loisel - Déposé. Tête de poilu avec képi mle 1884 avec chiffre "75". (collec. IR 76 de Hambourg)
Inscriptions : LE POILU - 1914-15







bouffarde d'un poilu dont le fourneau est entièrement gravé à la main (collec. guynemer01)
1er - Saône - Vosges - Alsace - Somme - Marne - Souvenir de camp - 14 - 15 - 16





Dernière édition par Admin le Mar 24 Nov - 14:53, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Mar 24 Nov - 14:24

Les papiers à cigarette


Si le scaferlati est destiné aux pipes, le caporal quant à lui est fumé sous forme de cigarette roulé. Les marchands lancent alors des productions diverses et variées profitant du conflit pour diffuser des messages patriotiques.


Recto (collec. Max).

Verso



Un autre modèle de papier à cigarettes....(collec. Ladosse)



un autre (collec. Eric)



etui à papier à cigarettes patriotique (collec. jojo)





Un cornet publicitaire pour le tabac au poids (collec. bourru14)



Un paquet de carnets de feuilles (collec. bourru14)



papier à cigarettes qui était offert par l'état aux armées de la république.Il est de la marque Alésia et est bien décoré.
première photo: 2 paquets côte à côte

un paquet ouvert côté dessin

Un paquet ouvert: l'intérieur


Dernière édition par Admin le Mar 24 Nov - 14:47, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Mar 24 Nov - 14:24


Les paquets de cigarettes

les cigarettes ne seront distribuées par l'intendance qu'aprés la premiére la premiére guerre mondiale.
Pendant le conflit seul les conditonnements de 100gr dit "paquet de cantine" et celui de 50 gr seront distribués par les subsistances militaires.
l'illustration figurant sur ton paquet se rencontrera jusqu'au lendemain de la seconde guerre mondiale.Seule la taille des cigarettes permet de différencier un paquet post ww2 d'un entre deux guerres.
Sinon jusqu'au milieu des années 30 le prix du paquet de troupe sera de 0,50fr.



Un paquet de cigares alsaciens  "Fabrication française" (collec. bourru14)








Dernière édition par Admin le Mar 24 Nov - 14:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Mar 24 Nov - 14:25

Les briquets et allumettes


Tout ce tabac doit bien évidemment être allumé... Deux grandes catégories de briquets coéxistent : les briquets "amadou" et les briquets à pétrole.
Attention : tous les briquets "amadou" ne sont pas forcément militaire (il n'y a pas de doattion réglementaire), de même tous les briquets en forme d'obus ne sont pas forcément de l'art de tranchée...


voici un briquet d'achat perso assez drole (objet de Simon)
sur la face un ptit poilu.......

sur la pile........


(objet de Max)
Quelques briquets de poilus, celui de gauche est à mèche à amadou mais à la particularité d'être aussi à l'essence de l'autre coté, celui du milieu à été fabriqué par la firme PEUGEOT frère en 1917 et le dernier possède deux medaillons patriotiques, d'un coté le chien infirmier avec une casqette anglaise dans la gueule et de l'autre le chien pissant sur le casque à pointe.
[/url]


Des Briquets:


Une boite à cigarettes:


Et une originale boite d'allumette "qui s'allume en plein vent" vendue par les mercantis....




boîtes d'allumettes Française période 1892 à 1917, période adéquate pour les collectionneurs sur le thème de la vie courante de nos chers poilus.
Cette petite liste n'est surement pas complète, mais c'est une base de recherche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le tabac   Aujourd'hui à 23:21

Revenir en haut Aller en bas
 
le tabac
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tabac et pipe
» marque de tabac
» Quel tabac recommanderez-vous à ce profane qui veut débuter dans la pipe?
» bureau de tabac à Lyon
» pot à tabac pas cher...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria français :: autres dossiers-
Sauter vers: