histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les pistolets lance-fusée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: les pistolets lance-fusée   Sam 7 Fév - 1:16

le HEBEL mdle 1894 : divers fabricants
Le Hebel est une arme moderne pour l'époque dotée d'une fermeture à double verrouillage très robuste et surtout munie d'un extracteur automatique . L'ouverture à brisure est commandée par un levier placé sous devant le pontet .c'est une arme a simple action de qualité soignée avec un chien à rebondissement qui enclenche ce dernier automatiquement sur le cran de sécurité .Construit par de nombreux fabricants les "Hebel" sont pratiquement tous différents et surtout leurs pièces ne sont pas interchangeables (car finies à la main) .Mais la ligne générale est la même et la taille du canon ne varie que de 227 à 234 mm pour une longueur totale de 360mm environ .Les plaquettes de crosse sont en bois, le plus souvent en noyer, parfois en hêtre. le soldat recevait 20 cartouches éclairantes (durée d'éclairement 10 secondes).






le DRUCKKNOPF



le modèle 1899 Marine impériale.
certains de ces mdles sont utilisés dans les tranchées.


le modèle WEBER
marquage regt et daté 15




on voit très bien ce modèle dans les mains de ce soldat.




Le KOMMANDANTUR LILLE
calibre : 26.7mm
Il s’agit d’un pistolet de fabrication rustique produit à Liège durant l’occupation allemande de la Belgique.
Il est entièrement réalisé en acier, il se compose d’un canon prolongé par un boîtier de culasse renfermant un percuteur linéaire, sous lequel est fixée une armature de poignée formant pontet et contenant la détente et son ressort de rappel ( ressort à boudin travaillant en extension).La poignée est munie de plaquette en chêne, fixées par deux vis traversantes, la vis supérieure faisant office d’axe de détente. Ce pistolet fonctionne en simple action, le percuteur étant armé manuellement à l’aide d’un bouton-tirette situé à l’arrière. L’ouverture se fait par rotation du canon autour d’un axe situé sur le coté gauche. Sur le coté droit diamétralement opposé à cet axe, se trouve le verrou, qui fait également fonction d’extracteur, et dont l’ouverture est commandée par un bouton-poussoir. La longueur du canon est de 206mm, pour une longueur totale de 358mm.Le numéro de l’arme est frappé sur le coté gauche, à cheval sur les 2 parties rotatives. Les autres marquages se limitent à la lettre D et à une lettre I surmontée d’une couronne. Le haut de la plaquette gauche quant à lui, comporte profondément gravé au feu, l’inscription « Ddtur Lille » dans un rectangle. Les premiers modèles comportaient cependant des inscriptions différentes puisque l’inscription était « MKD Lille »


voilà le Militär Kommandatur Lille 1er modèle. Numéro 373. (collec.le Graf)


une des premières versions



deux autres MKD LILLE (collec. killer2lamor)

-le 1er au numéro 2284, sans verrou de canon ni armature de crosse (crosse refaite).

-le second au numéro 4667, sans verrou de canon mais avec armature de crosse.












un autre de fouilles et restauré





voici une petite série de différents types de fusées éclairante:
étui laiton
étui zinc : cannelé sur le pourtour en bas = vert
strié au dos = rouge
ces codes tactiles servent à les reconnaître la nuit .
étui court en carton = blanc, rouge, vert.
étui + long en carton = rouge + trait blanc = parachute
boîte de 10 leucht-patronen wei§ daté 1917.





voici un fusil Lebel transformé en lance fusée par les allemands, les allemands modifiaient certains lebels en lance-fusée. Bien souvent le marquage sur le boitier est martelé. (Les français ont fait la même chose mais avec des fusils gras 1874)
Cet exemplaire porte un marquage d'unité allemand sur le dessus...(collec. jasta)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
les pistolets lance-fusée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pistolets pour un massacre:
» Deux pistolets pour un lâche (Il pistolero segnato di Dio ) -1967- Calvin Jackson Paget (Giorgio Ferroni)
» Sans Atout - série de romans par Boileau - Narcejac
» Les brocantes de la rentrée
» Question sur Aérographe/airbrush & MSC semi-gloss

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria allemand :: armes et accessoires, armes blanches, munitions etc.-
Sauter vers: