histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 les pétards Raquettes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: les pétards Raquettes   Ven 6 Fév - 22:56

dossier de Hotchkiss62


La grenade typique de 1914 est la Boule, inspiré du modéle Napoléonien... Mais l'arriére livrant trés mal le front jusqu'en 1915, ce sont les grenades Artisanales qui sont les plus rencontrées durant les deux premiéres années du conflit.

On remplira au début, des bouteilles, des boites de conserves, et meme des balles de tennis!! de poudre, de clous ou de gravier surplombé d'une méche... Ensuite viendra le "Pétard de la 3éme Armée", qui, pour un gain de portée lors du lancé, sera fixé à une planchette de bois:

C'est la naissance du pétard raquette.

Le premier modèle, (le plus courant) est identique aux autres, ce n'est que le tube d'explosif (le pétard de la 3éme armée) qui évolura:

Le premier donc, est totalement lisse. (certains tubes lisses présentent quelque fois à leur base , des pas de vis , prouvant qu'ils étaient réalisés avec des tuyaux de chauffage.La gaine au fond duquel se trouvait l'amorce était fermée par un ruban adhésif en toile)



La mise a feu se fait toujours par une méche à retard de 5 secondes.



Mais la mèche ne s'allume plus par friction, ou sur le fourneau des pipes des Poilus, mais est protégée par un petit bloc de bois, dit "allumeur de la 3éme armée" contenant deux amoces de fusil de chasse, percutés par un clou attendant son office dans un "rangement" du bloc de bois.



Le clou se fixe ensuite dans le trou central de la piéce de bois, et il ne reste plus qu'a le frapper sur un corps dur pour amorçer la raquette!


Viendra ensuite un modèle à pétard strié, puis des quadrillés...



Les soldats, afin de câler ces pétards sur les planchettes, utiliseront des tiges de métal pour éviter que celui ci bouge...

Puis, on aura l'idée d'abandonner un peu de quadrillage au profit de la légére platitude d'un coté, ce qui facilite l' adhésion à la planchette.
C'est le dernier modéle:


://lanterne//: Sur cette photo, en plus du coté plat du pétard, on peu voir les tige servant à stabilisé le pétard sur la planche.

Tous les pétards raquettes seront munis, de plus, de crochet permettant de les fixer au ceinturon, facilitant ainsi leur transport!



Porté ainsi au ceinturon, le clou ne risque pas de quitter sa base, et le pétard collé à la cuisse ne gène pas les mouvements du soldats.




Inspiré directement du pétard raquette, sera employé de maniére tout a fait réglementaire et produit par manufacture, le "Pétard anti barbelés", servant (comme son nom l'indique ) à detruire les réseaux de barbelés par un souffle fournit par sa charge de 400g de chéddite.



L'allumage de ce dernier engin ne se fait plus par clou, mais par un allumeur à traction, à l'image des stielhandgranate...

Idea A savoir: Les pétards raquettes se rencontreront sur le front jusqu'en 1917, servant de grenades de secours chaque fois que les troupes en manqueront pour une raisons ou une autres...



quelques Petards de jager14




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
les pétards Raquettes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» randonnée raquettes a burdignes , autour d annonay
» Humour : pétards et feux d'artifices
» Rando raquettes Lans en Vercors
» Légitimation des Bâtards du Roi.
» Pétards du 14 juillet.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria français :: armes et accessoires, armes blanches, munitions etc.-
Sauter vers: