histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 *l'as de carreau*

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: *l'as de carreau*   Lun 12 Jan - 3:02

un modèle d'havresac qui précéde le modèle 1893 (modele le plus répandu en 14-18), il possède un brelage intégré. Il est receptionné au 100ème de Ligne.  (collec. Simon)





le havresac Mle 1893 de la premiére guerre (post de 103RI)

Un peu d'histoire
Le modéle 1893 est l'avant dernier enfant d'une grande famille et va remplacer ses prédécesseurs dans tous les corps de troupe
A l'époque ou il entre en service,il est déjà largement surclassé par divers modéles étranger,plus souples et plus pratiques d'emploi.
Entre 1900 et 1914,ses défauts apparaissent enfin nettement aux commissions chargées de transformer l'armée française.
A la veille de la grande guerre,c'est un autre modéle,pratiquement identique au "webbing equipment" britannique,qui est retenu pour adoption.
Hélas ,il est trop tard,et c'est avec l"as de carreau" que nos soldat vont entrer en campagne,en août 14.

Le Mle 1893 est réalisé en forte toile noire imperméabilisée


il se compose:

d'un cadre assemblage de 4 planchettes de bois blanc de 8mn d'épaisseur renforcées aux 4 angles, le tout généralement entoilé; ses dimensions:32,5cm x 26,5cm sur 10cm de haut

d'une enveloppe de toile constituée de trois piéces assemblées par des coutures renforcées d' une bordure de cuir(l'une constituant l'intérieur,le dessous,le dos,le dessus et la patelle,les deux autres étant les côtés qui s'assemblent l'un à l'autre au-dessus du cadre.

Sur le haut du havresac se trouve,outre les deux fixations des bretelles par boucles à double ardillon,un renfort central en cuir possédant deux pontets métalliques pour le passage de la courroie de charge et de chaque coté un pontet de cuir pour les deux courroies de capote.


Au dessous du sac sont cousues deux boucles à simple ardillon permettant la fixation et le réglage des bretelles;trois autres boucles plus petites reçoivent les trois courroies de fermeture de la patelette.

De chaque côté: en haut sont cousus des renforts de cuir empêchant la pluie de s'introduire sous la patelle ;à 7cm du haut sur les deux côtés,et sur certains modéle sur le coté gauche uniquement,les renforts de couture en cuir sont fendus pour laisser le passage aux troies courroies de côté.


les bretelles:elles sont faites chacune de deux piéces de cuir articulées entre elles par un gros rivet de laiton recouvert d'une pastille de cuir et réglables en haut et en bas par une série de trous.

les courroies
il y à 5 courroies de longueur différentes
la courroie de charge:1.80m de long
les courroies de capote:0.80m de long
les courroies de côté: 0.55m de long

Pour les troupes d'afrique il est prévu une augmentation de la longueur des courroies du havresac.

INTERIEUR DU SAC

La patelette est doublée de toile blanche sur laquelle sont imprimés différants cachets:
Numéro du régiment
marque de la compagnie
cachet de réception
numéro matricule du soldat

Cette doublure porte en son milieu une longue fente verticale bordée de cuir,et fermée par deux lacets également de cuir.On y met le livret individuel.Les deux côtés de l'enveloppe se ferment au-dessus du cadre par un sanglon et une boucle à ardillon.Enfin,un dernier sanglon vient assurer verticalement la fermeture dusac,avant que la patelette ne soit rabattue.


La grande guerre

Au cours de la grande guerre une telle sophistication inutile laisse place à une simplification de meilleur alloi.La plupart des fermetures intérieures disparaissent; plus de fente pour le livret individuel un seul sanglon horizontal de rabat au lieu de deux,plus aucun lacet,et plus de sanglon vertical.
la découpe des deux rabats intérieurs est simplifiées et il ne forment plus qu'une seule piéce.
la toile employée dans la confection des sacs change également.
On trouve alors de tout,toile vert clair,toile cirée bleu horizon...
Les coutures ne sont plus toujours bordées de cuir.
Certaines coutures sont parfois remplacées par des rivets
Enfin l'année 1915 voit le changement de coté des cuirs et l'abandon du noicissage au profit de la couleur "fauve",c'est -à-dire le cuir au naturel,coté lisse à l'extérieur.




Différentes photos de modéles simplifiées






Modéle entierement riveté





differantes vues de paquetage





Texte extrait du N°34 de la gazette des uniformes.

Il y a aussi un modéle spécifique au génie et aux infirmiers et pour le tireur chauchat.


as de carreau du génie (collec. Simon)
Réceptionné 3e Génie...
il a visiblement la particularité d'être bati sur le modèle 1882 ( articulations des bretelles et pontets de passage des sangles, bien visible sur la photo)









un havresac réglementaire modèle du génie, réceptionné en 1913. (collec.Eric)







l'as de carreau sanitaire  (collec. fr.al1618)
Il lui manque seulement les casiers intérieurs








 





en complement divers type de montage de l as de carreau provenant de la gazette des uniformes n°34 de 1976



Voici une photo trouvée sur le net, qui je pense date de l'automne 1914, ou l'on distingue bien l'ouverture du compartiment à cartouches.


Dernière édition par Admin le Sam 3 Jan - 0:27, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Dim 18 Nov - 22:39

Quelques autres exemplaires



Un as de carreau antérieur au mle 93 , comportant un tiroir à cartouche et un brelage intégré.Il a été réceptionné au 69éme de ligne (Nancy). (collec. sneb)




Détail de la patelette fermant le tiroir à cartouche.







autre exemplaire (collec. ZOUAVE9)
L'ensemble des boucles du dessus est passé avec une sorte de revêtement couleur argent mat. Remarquons aussi qu'il n'y a que possibilité de passer uniquement une courroie de chaque coté su sac en bas.





Exemple de montage, sac entièrement riveté avec gamelle d'essais et mats de tente mle 1855 que l'on rencontre encore de temps en temps au début de la guerre (collec. Eric)






Photo extraite du livre de Nicolas MEAUX et de Marc COMBIER "regard de soldat, la grande guerre vue par l'artilleur Jean Combier"




Sac à dos mle 93 avec toutes ces sangles du 3ème artillerie coloniale (collec. Eric)






















un journal militaire qui évoque le chargement du soldat en 1905 (collec. jojo)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Mer 4 Nov - 1:44

voici un as de carreau monté (collec. geoffrey14-18)
Sur un coté: mat de tente second empire (deja vue sur photo en 1915)avec sardine, de l’autre coté: une pelle pioche Seurre avec étui datée de 1915, au-dessus: gamelle et toile de tente et au dos un plat à quatre avec son couvre plat en toile bleu.










pour les mats trois modèles differents:








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Mer 4 Nov - 3:41

as de carreau modèle 1882 (exemplaire de 66e RI)




















Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: *l'as de carreau*   Aujourd'hui à 10:00

Revenir en haut Aller en bas
 
*l'as de carreau*
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 4e portrait avec mise en carreau
» 2e essai portrait avec mise au carreau.
» Carreau Rodolphe (pas Alex)
» 3e essai avec mise au carreau
» Les bonshommes sur le carreau

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria français :: coiffes, uniformes, équipements individuels et collectifs :: les équipements-
Sauter vers: