histoirémilitaria2

attention, ce forum est inactif, il permet juste de visualiser et de sauvegarder les dossiers à thèmes faits par nos membres sur le forum actif suivanthttp://lagrandeguerre.cultureforum.net/index.htm
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 blindage : les plaques de tranchée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: blindage : les plaques de tranchée   Mer 16 Avr - 19:30

Bonjour,

en parallèle avec le post sur les plaques allemandes, il serait interessant de répertorier les plaques et créneaux de parapet français.

Au début de la guerre les français ne se sont pas préoccuper à fabriquer ce genre de blindage car ils pensaient vite repousser l'ennemi et pas s'enterrer dans les tranchées, à la différence des allemands qui avaient comme objectif d'occuper le terrain. Les plaques françaises ne possèdent pas de volet.




une qui a pris des coups! (collec. cafouilleur51)




Un  membre (sneb) apporte une  signification concernant ces croix et lignes peintes :
"Pour les bandes blanches , il me semble qu' elles servent à indiquer l' épaisseur du blindage .Les croix en forme de X pour les boucliers offensifs individuels et les croix en forme de + pour les boucliers de parapet .En effet je n' ai jamais vu ces marques sur les boucliers de faible épaisseur (car il éxiste des boucliers d' épaisseur différente).Pour le repérage aérien , cela me semble un peu bizarre , car généralement les boucliers étaient incrustés dans le dispositif de défense du parapet , donc impossible à basculer vers le ciel .
En fouillant dans mes archives , j' ai effectivement retrouvé un bouclier de parapet avec une croix en X , ce bouclier a un blindage peu épais , les pieds sont simplement retournés vers l' arriére.

et enfin une photo extraite de l' ouvrage "regard sur la grande guerre" ou on voit les plaques en situation.

Donc pour moi , un marquage en forme de X , besoin de doubler le blindage , et en forme de   ou 2 bandes horizontales , une plaque suffit pour arrêter un projectile de fusil.
Sinon les plaques sont datés sur un des 2 pieds.
J' ai retrouvé dans le manuel du gradé 1920 , une indication .Pour les boucliers les plus épais , ils arrétent une balle S à toute distance , une balle S retournée à 30m et ne protégent des balles S.m.K qu' à partir de 30m.

sneb"

et la confirmation d'un autre membre (arsine)
"l'épaisseur de l'acier. Chaque code couleur permet de savoir jusqu'à quelle distance le bouclier protège contre la balle S allemande.
De memoire, il existe des boucliers offensifs et de parapet, mod 1912, mod 1912 transformé (au niveau des pattes), mod 1913.
une partie de ma doc : notice sur les blindages de septembre 1914. Rien sur les marquages, c'est ailleurs ...faut que je retrouve ma doc

On peut lire qu'un bouclier protège des balles S à partir de 150m, et que deux boucliers arrêtent un balle S à 25m.

Selon cette source :

Bouclier de parapet individuel mod 13 :




doc de Odal
De mon côté j'ai trouvé ça, ça reprend ce que disent sneb et arsine:



deux autres petits scans:




voici une autre plaque de blindage mais celle ci  double avec une plaque de bois à l'intérieur pour armortir les chocs. (collec. jojo)
on devait  certainement  pouvoir les assembler bout à bout avec d' autres plaques, fixées par les petites pattes de fixations.


Dernière édition par Admin le Mar 24 Nov - 3:41, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
Admin
Admin


Messages : 2890
Date d'inscription : 18/02/2008

MessageSujet: e   Mar 3 Mar - 16:02

une doc sur la plaque Girod



autre plaque de blindage francaise (collec. tesoroman)



voici un autre modèle décrit dans le "guide pour l'exécution des travaux de campagne par les troupes de toutes armes" de 1917

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiremilitaria2.discutforum.com
 
blindage : les plaques de tranchée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis de marché - Versailles (EPMDN) - Restauration de négatifs sur plaques de verre au gélatino-bromure d'argent
» embosser avec des plaques en metal??
» Travail des plaques laiton par gazou
» Feuilles d'aimants et plaques de métal
» sherman M4A3E8 et blindage de fin 1945

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
histoirémilitaria2 :: le militaria :: le militaria français :: autres dossiers-
Sauter vers: